Valérie Plante s'engage à ajouter 300 bus hybrides à la flotte de la STM d'ici 2020

300 nouveaux bus hybrides

Le 19 septembre 2017

En bref

Afin d’offrir un meilleur service aux usagers du transport en commun montréalais, Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, s’engage à commander 300 bus hybrides dès le lendemain de l’élection afin qu’ils soient ajoutés à la flotte de la Société de transport de Montréal (STM) d’ici 2020. Cet ajout permettra à la STM d’atteindre l’objectif de 2089 bus en service qu’elle s’était fixé dans son Plan stratégique 2020. Cet objectif a été abandonné par la STM cet automne à la faveur d’un objectif moins ambitieux repoussé à 2025 à cause du manque d’appui de l’administration sortante.

 

Faits saillants

  • Projet Montréal s’engage à ajouter 300 bus hybrides à la flotte de la STM d’ici 2020.

  • Ces ajouts permettront à la STM d’atteindre son objectif de 2089 bus en service en 2020, objectif inclus dans son Plan stratégique 2020.

  • Cet objectif a été abandonné par la STM cet automne dans son nouveau Plan stratégique 2025.

  • Entre 2013 et 2016, l’offre de service du réseau de bus de la STM a diminué, le nombre de kilomètres parcourus ayant diminué de 6%.

  • Le Plan 2025 de la STM représente un recul en termes d’offres de service dans le réseau de bus. En effet, alors que 84,6 millions de kilomètres ont été parcourus par les bus en 2016, le plan stratégique de la STM prévoit une cible de 74,8 millions de kilomètres parcourus par les bus en 2025, une diminution de 16,6% de l’offre de service.

  • Projet Montréal estime que pour améliorer l’expérience client et augmenter l’offre de service, il faut mettre à niveau le parc de bus de la STM rapidement et ne pas repousser l’achat de 300 bus en 2025.

 

Citations

« Mon premier geste comme mairesse sera d’ajouter les 300 autobus qu’il faut pour offrir un service de qualité aux usagers de la STM. À l’heure actuelle, avec les problèmes de congestion que connaît Montréal, le transport collectif est plus que jamais une priorité et il serait irresponsable de repousser la mise à niveau du parc d’autobus à 2025. Pour une administration Projet Montréal, améliorer l’expérience client, c’est d’abord bonifier l’offre du réseau d’autobus et doter la STM d’une flotte suffisante d’ici 2020 pour que les gens n’aient plus à s’entasser comme des sardines tous les matins pour se rendre au travail.  » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« Tous les gens qui se rendent au travail le matin nous disent que l’offre est déficiente sur plusieurs lignes majeures. Être entassé comme une sardine chaque matin, ce n’est pas attrayant pour personne. Ce n’est pas comme ça qu’on convaincra les gens de délaisser leur voiture au profit du transport collectif. Si on veut améliorer le service, il faut plus d’autobus. Une administration Projet Montréal s’engage donc à compléter la flotte de la STM en achetant 300 nouveaux autobus dès le lendemain de son élection. » - Craig Sauvé, porte-parole de Projet Montréal en matière de transport et conseiller de Saint-Henri-La Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.