Assomption Nord : Projet Montréal plaide pour l’aménagement d’un réel milieu de vie

PPU Assomption Nord

Montréal, le mardi 14 mars 2017 – Projet Montréal enjoint l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve à faire du secteur Assomption Nord un véritable milieu de vie susceptible de plaire aux familles qui souhaitent s’établir à Montréal. « Nous devons concevoir ce secteur à redévelopper comme un quartier à échelle humaine. Il s’agit de l’un des derniers espaces à développer à proximité d’une station de métro à  Montréal. L’occasion est parfaite pour en faire un modèle d’aménagement dense, mais attrayant, où la qualité des aménagements, de l’architecture et des infrastructures de transports actifs et collectifs seront mis de l’avant », a déclaré Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve–Longue-Pointe.

Dans le mémoire qui sera présenté ce soir, Projet Montréal émet plusieurs recommandations afin de bonifier le PPU Assomption Nord. Des efforts supplémentaires pourraient ainsi être faits pour attirer des familles aux profils variés. « Il faut concevoir une stratégie d’inclusion plus robuste et prévoir des logements qui répondent véritablement aux besoins des familles. Les logements communautaires doivent côtoyer les logements locatifs et privés. La mixité sociale doit se vivre à même le nouveau quartier », a expliqué Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga.

Projet Montréal recommande également d’aménager, dès le début du redéveloppement immobilier, des parcs et des espaces publics où les nouveaux résidents pourront se rencontrer. « Le nouveau quartier qui naîtra dans le secteur Assomption Nord doit aussi éviter les erreurs du passé. Contrairement à la décision qui fut prise pour le Faubourg Contrecoeur, une école et des garderies devront être construites dans le quartier afin de répondre à l’arrivée de nombreuses familles », a souligné Éric Alan Caldwell.

L’accès au transport collectif dans le secteur Assomption Nord sera assuré par la station de métro Assomption, mais plusieurs interventions devront être faites pour y assurer un accès sécuritaire et invitant au transport actif. « Un lien cyclable protégé nord-sud devra être créé et il faudra améliorer la sécurité des liens est-ouest existants. Des abris sécurisés pour vélos près de la station Assomption pourraient aussi être ajoutés afin de faciliter l’intermodalité et des normes de stationnement pour vélos dans les projets immobiliers pourraient être adoptées », a affirmé Laurence Lavigne Lalonde.

Pour consulter le mémoire de Projet Montréal sur le PPU Assomption Nord, cliquez ici.

 

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838, marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.