Caroline Bourgeois fera de la vitalité commerciale l'une de ses priorités

Communiqué

Montréal, le 15 novembre 2018 – C’est en compagnie de la propriétaire de l’épicerie fine Huile & Vinaigre, Mme Joanne Paiement, et M. Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, que la candidate de Projet Montréal à l’élection partielle à la mairie d’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Mme Caroline Bourgeois, a dévoilé des engagements ambitieux pour les commerçants de l’arrondissement. Convaincue que les commerces de proximité sont une condition essentielle pour des milieux de vie dynamique, la candidate s’est notamment engagée à mieux soutenir les entrepreneurs et commerçants locaux. 

Un répit en taxes foncières

« Le budget 2019 de Projet Montréal illustre très bien ma philosophie en matière d’aide aux commerces. La santé économique de Montréal s’exprime d’abord et avant tout à l’échelle locale et c’est pourquoi les commerçants ont besoin d’un répit. Tout doit être fait pour alléger la charge fiscale des entreprises et c’est ce que Projet Montréal fait pour 90% d’entre elles, en réduisant de 10 % leurs taxes sur la première tranche de 500 000 $ de valeur foncière », a déclaré d’entrée de jeu Caroline Bourgeois.

« Notre administration consacre tous ses efforts à améliorer la qualité de vie dans les quartiers, et ça passe évidemment par des commerces de proximité en santé. La baisse annoncée dans le budget est la toute première pour les commerçants depuis les fusions municipales. Ce n’est pas rien. Ça en dit long sur notre vision et nos priorités pour le développement économique », a renchéri Robert Beaudry.

« Pour un commerce comme le mien, ça représente une économie de près de 300$. Je dois avouer que c’est une véritable bouffée d’oxygène. Et je sais que je ne suis pas la seule qui a besoin d’un petit coup de pouce dans le quartier. Pour certains de mes voisins, ça peut même représenter 1000 ou 2000 $ de plus pour leur commerce », a témoigné Mme Paiement.

Création d’une ressource dédiée à la vitalité commerciale

« L’Association des commerçants et professionnels du Vieux-Pointe-aux-Trembles (ACPVPAT) travaille fort pour encourager les citoyens à consommer localement. L’engagement des sociétés de développement commercial et des associations, comme l’ACPVPAT avec Notre-Dame Est, pour animer nos artères commerciales est remarquable et je souhaite que l’arrondissement y contribue. Aujourd’hui, je prends l’engagement de les doter d’une ressource dédiée à temps plein pour participer au démarchage d’entreprise, afin de contribuer à la vitalité commerciale de ce secteur », a déclaré Caroline Bourgeois.

Un programme de dédommagement sans précédent

« Des travaux importants et nécessaires devront avoir lieu dans l’arrondissement au courant des prochaines années. Pour nous assurer qu’ils ne nuisent pas au dynamisme économique que nous souhaitons insuffler, je m’assurerai que toute perte causée par un chantier majeur que connaitrait un commerçant de l’arrondissement soit compensée. Le nouveau programme annoncé hier par l’administration Plante sera utile et j’accompagnerai chaque entreprise qui souhaiterait un dédommagement. Les commerçants pourraient être admissibles à une aide financière allant jusqu’à 30 000 $ par année, et ce rétroactivement au 1er janvier 2016 », a fait valoir Caroline Bourgeois.

« Les baisses de taxes, le nouveau programme de compensation financière pour chantiers majeurs et l’appui aux SDC et aux associations ne sont que le début d’un plan plus large que j’appliquerai à l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. La vitalité commerciale fait partie de mes priorités comme future mairesse. Ils pourront compter sur moi comme nous pouvons, ici dans le quartier, compter sur eux pour créer de vrais milieux de vie », a conclu la candidate.

 

- 30 –

Source : Julien Acosta
Responsable des communications

Projet Montréal 514 993-8543