Projet Montréal s'engage à mettre sur pied une brigade des chantiers

 Une équipe d’inspecteurs sera créée pour effectuer des visites impromptues des chantiers et assurer la qualité des travaux 

 

En bref

Les chantiers se sont multipliés à Montréal au cours des dernières années. Pourtant, l’administration sortante n’a rien fait pour assurer la qualité des travaux réalisés. Afin d’assurer que seuls des travaux de qualité soient menés, Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, s’engage à mettre sur pied une brigade des chantiers. Composée d’inspecteurs qualifiés qui auront comme tâche d’effectuer des visites impromptues des chantiers montréalais, cette brigade s’assurera que les travaux réalisés répondent aux exigences et aux devis techniques. Davantage d’inspecteurs de chantiers seront également embauchés afin d’améliorer l’expertise interne à la Ville en matière de surveillance des chantiers.

  

Faits saillants

  • Projet Montréal s’engage à créer une brigade des chantiers qui sera chargée d’effectuer des visites surprises sur les chantiers de Montréal afin de s’assurer de la qualité des travaux.
  • Cette brigade ne se substituera pas au travail d’inspection habituel, mais permettra d’effectuer une vérification plus approfondie et régulière des travaux réalisés.
  • Projet Montréal s’engage également à augmenter le nombre d’inspecteurs de chantiers à l’emploi de la Ville de Montréal afin de réduire le nombre de mandats de surveillance offerts à l’externe.
  • En imposant le Plan quinquennal de main d’œuvre, l’administration sortante a réduit le nombre d’employés de la Ville de Montréal et nui à l’expertise interne en matière de surveillance des chantiers.
  • Le Bureau de l’inspecteur général (BIG) a suspendu, en 2015, un contrat de pavage et de reconstruction de trottoirs en cours de réalisation à Anjou. Ces travaux, dont la surveillance avait été confiée à SNC-Lavalin, ne répondaient pas aux normes de qualité exigées. Sans l’inspection impromptue du BIG, les anomalies n’auraient pas été décelées à temps.
  • Projet Montréal a formulé une plainte au BIG à l’automne 2016 en raison de travaux de pavage bâclés sur l’avenue du Parc-La Fontaine.
  • Puisque le BIG ne dispose que de ressources limitées, Montréal ne peut s’y fier pour surveiller ses centaines de chantiers. La brigade des chantiers s’inspirera de l’expérience du BIG, notamment à Anjou, et aura comme seul mandat d’inspecter les travaux qui ont cours à Montréal.

 

Citations 

« Les Montréalais souffrent depuis longtemps de la multiplication des chantiers. Il est de notre responsabilité de nous assurer que les travaux qui sont réalisés sont de qualité et qu’ils résisteront au passage du temps. C’est pourquoi nous mettrons sur pied une brigade des chantiers, en plus d’embaucher davantage d’inspecteurs. L’inspection des chantiers est l’une des responsabilités les plus stratégiques d’une administration municipale. Il est temps d’en faire une priorité et d’offrir aux Montréalais des travaux de qualité. » – Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« La surveillance des chantiers est un enjeu majeur qui a été pris à la légère par l’administration sortante. Que le Bureau de l’inspecteur général ait dû réagir deux fois en deux ans pour des problèmes de qualité des travaux démontre un manque de rigueur inacceptable. » – Alex Norris, conseiller de Jeanne-Mance et porte-parole en matière d’éthique

« Les chantiers sont un mal nécessaire, mais nous devons et nous pouvons nous assurer qu’ils mènent à des travaux de qualité qui amélioreront la qualité de vie des Montréalais. C’est ce que Projet Montréal garantira grâce à la nouvelle brigade de chantiers. » – Maeva Vilain, candidate au poste de conseillère d’arrondissement, district Jeanne-Mance

Please check your e-mail for a link to activate your account.
    commented on Projet Montréal s'engage à mettre sur pied une brigade des chantiers 2017-11-12 13:49:36 -0500
    Bonjour.
    Est-ce que la brigade des chantiers pourrait aussi avoir comme mandat de vérifier qu’un passage sécuritaire est assuré aux piétons (incluant personnes à mobilité réduite) et cyclistes? Et que la solution ne soit pas automatiquement du type «Trottoir bloqué, allez de l’autre côté de la rue»?
    Merci!