Le budget provincial doit refléter le futur statut de métropole de Montréal

budgetqc.png

Montréal, le mardi 28 mars 2017 – La cheffe de Projet Montréal et cheffe de l’Opposition officielle, Valérie Plante, a fait part de ses attentes par rapport au budget provincial qui sera présenté aujourd’hui.

Projet de loi 121

Pour que le statut de métropole prenne tout son sens, le prochain budget provincial devra refléter ce nouveau statut avec des investissements correspondant aux nouveaux pouvoirs. « Si on donne plus de pouvoirs à Montréal en matière d’immigration et de lutte contre l’itinérance, il faut aussi lui donner les moyens financiers de mettre en application ces pouvoirs pour éviter qu’ils ne soient que symboliques. L’administration municipale ne possède pas la marge de manœuvre requise pour injecter elle-même les sommes nécessaires à l’administration de ces nouveaux pouvoirs, et de toute façon n'a pas à assumer seule cette responsabilité », a affirmé Valérie Plante.

Transport collectif

À la suite du dépôt du récent budget fédéral, Projet Montréal a constaté qu’aucun projet concret pour Montréal n’a été financé. De surcroît, la diminution de la part fédérale dans les projets d’infrastructures de transport en commun, qui est passée de 50% à 40%, inquiète Projet Montréal. « Nous souhaitons voir le plan de compensation pour la perte de 10% du financement fédéral et nous nous attendons à des engagements clairs pour tous les Montréalais, qu’ils habitent à Lachine, LaSalle, dans le Sud-Ouest, dans Hochelaga ou à Montréal-Nord », a ajouté Valérie Plante.  

Habitation

Alors que la plus grande part des investissements fédéraux dans l’habitation n’arrivera pas avant plusieurs années, Projet Montréal presse le gouvernement provincial d’investir dans l’habitation. « Les besoins sont énormes en matière de logement et les obstacles principaux au développement de nombreux sites sont les sols contaminés. Projet Montréal s’attend à des investissements pour la décontamination des sols dans le prochain budget provincial », a soutenu Valérie Plante.

Patrimoine

Projet Montréal est d’avis que le gouvernement provincial doit également rétablir le programme d’aide financière aux propriétaires de maisons patrimoniales ou d’intérêt patrimonial. « De nombreux Montréalais préservent notre mémoire collective à bout de bras en assumant d’importants frais liés à l’entretien et à la restauration de maisons d’intérêt patrimonial. Le gouvernement doit les soutenir dans leurs efforts », a indiqué Valérie Plante. La cheffe de Projet Montréal rappelle que le gouvernement doit également assurer l’avenir de ses nombreux bâtiments institutionnels patrimoniaux, incluant les deux anciens hôpitaux que sont l’Hôtel-Dieu et le Royal Victoria, et les écoles.

Familles

L’Opposition officielle accueille favorablement l’annonce de 665 millions de dollars d’investissements dans les écoles de Montréal. « En tant que conseillère municipale et en tant que mère, je trouve totalement inacceptable que les parents envoient leurs enfants dans des écoles qui sont, à 90%, dans un mauvais ou très mauvais état. Chaque parent veut le meilleur pour ses enfants. L’environnement dans lequel on éduque nos enfants doit être adéquat et sécuritaire. Nous devons nous assurer que les investissements puissent nous permettre d’avoir 100% des écoles en bon état ou très bon état d’ici 2025 », a déclaré Valérie Plante.

 

Renseignements :

Marc-André Viau, attaché de presse, Opposition officielle à la Ville de Montréal 514 872-1108 / 514 245-6838 marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.