Le maire Benoit Dorais annonce la création d'un carrefour communautaire dans Émard

En bref

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, et le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, ont annoncé aujourd’hui la création d’un Carrefour communautaire dans le quartier Émard, un secteur qui n’en compte actuellement aucun. 

Ils étaient accompagnés des conseillers de Saint-Paul−Émard, Mme Anne-Marie Sigouin et M. Alain Vaillancourt. Les élus ont expliqué que ce nouveau Carrefour permettra aux organismes communautaires et de loisirs de se regrouper dans un lieu adapté à leurs besoins, et ce, à coût abordable.

 

Faits saillants

  • Saint-Paul−Émard souffre d’un manque d’investissement de la part de la Ville de Montréal. On y retrouve très peu de bâtiments municipaux, ce qui oblige les organismes communautaires à louer des espaces dans le secteur privé, souvent à fort prix et peu adaptés à leurs besoins.
  • Ce nouveau Carrefour communautaire assurera une meilleure accessibilité et une plus grande proximité pour les organisations locales, des facteurs essentiels à leur mission communautaire. À l’heure actuelle, le centre le plus près est le Centre de loisirs monseigneur Pigeon dans Saint-Paul, lequel est excentré et n’héberge aucun organisme communautaire du quartier.
  • Le nouveau Carrefour communautaire permettra aussi d’offrir aux résidents du secteur des installations de qualité qui iront bien au-delà de ce qui est possible avec les infrastructures existantes.
  • Des sommes nécessaires à la création du nouveau Carrefour communautaire seront prévues dans le budget d’investissements de l’arrondissement du Sud-Ouest, lequel sera voté le 21 septembre prochain. D’ores et déjà, différents sites sont présentement à l’étude et la décision finale pour l’emplacement du centre sera prise en fonction des besoins de la population d’Émard.

 

Citations

« Les gens d’Émard sont en droit de profiter des services d’un Carrefour communautaire de qualité dans leur quartier. Depuis maintenant 8 ans, les réalisations de notre administration sont la preuve de notre sérieux : nous livrons ce que nous nous engageons à livrer et nous le faisons avec grande rigueur budgétaire. Le Carrefour communautaire d’Émard n’y fera pas exception. » - Benoit Dorais, maire de l’arrondissement Le Sud-Ouest

« En tant que mairesse de Montréal, la première action dans Émard sera de concrétiser cet important engagement. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et candidate à la mairie de Montréal

« Plusieurs organisations communautaires du secteur sont présentement dépendantes des aléas du marché immobilier privé. Par exemple, la Société d’histoire Saint-Paul−Émard est en difficulté puisque son bail à taux préférentiel, généreusement offert par une entrepreneure dévouée du quartier, arrive à échéance. De son côté, la Table de concertation Ville-Émard/Côte-Saint-Paul loue au secteur privé un local  sur le boulevard Monk, tout comme le club d’âge d’or de l’Association des familles calabraises et la maison de jeunes RadoActif. D’ailleurs, le CPE le Joyeux carrousel est prêt à accroître sa capacité, mais peine actuellement à trouver un endroit pour s’agrandir. » - Anne-Marie Sigouin, conseillère de ville, Saint-Paul-Émard

« Nous avons mis sur pied Les Mardis d’Émard, un projet d’activités de loisirs et de sport pour les résidents du quartier, qui se déroulent au gymnase de l’école Dollard-des-Ormeaux. Le projet a connu beaucoup de succès, mais ces installations ne sont pas optimales et nous pouvons faire mieux. Le nouveau Carrefour communautaire permettra à la population d’Émard de bénéficier d’installations de qualité adaptées à leurs besoins. » - Alain Vaillancourt, conseiller d’arrondissement, Saint-Paul-Émard

Please check your e-mail for a link to activate your account.