Valérie Plante s'engage à offrir des chalets de parcs de qualité et à en améliorer l'accessibilité

Chalet du parc Beaubien

En bref

Trop souvent, les chalets des parcs montréalais sont laissés à l’abandon et leurs heures d’ouverture sont si limitées qu’il serait facile de croire qu’ils ne sont jamais ouverts. Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, s’engage à réinvestir dans les chalets de parcs afin d’offrir aux Montréalais des installations de qualité et accessibles. Toutes les familles et tous les sportifs, qu’ils soient joueurs de baseball, de soccer ou de hockey, doivent avoir accès aux chalets de parcs pendant les heures d’ouverture des terrains de jeux et des plateaux sportifs. Les chalets de parcs sont souvent la seule façon d’avoir accès à des toilettes et à un vestiaire chauffé. Les chalets de parcs représentent par ailleurs d’extraordinaires espaces de socialisation à développer dans les différents quartiers montréalais. L’exemple de l’Espace La Fontaine est à cet effet très parlant. Sa rénovation a dynamisé le parc, attiré de nouveaux usagers et offert à tous des services de qualité.

 

Faits saillants

  • Projet Montréal s’engage à rénover les chalets de parcs pour offrir des services de qualité aux Montréalais et à augmenter leurs heures d’ouverture.

  • Valérie Plante veut permettre l’ouverture de biergarten dans certains chalets de parc.

  • Projet Montréal s’engage à donner aux arrondissements les ressources nécessaires pour réintroduire le poste de gardien de parc pour sécuriser et surveiller les aires de jeux, les plateaux sportifs et les chalets de parcs.

  • Projet Montréal s’engage à offrir aux Montréalais des installations de qualité pour que nos jeunes qui pratiquent des activités sportives n’aient pas à mettre leurs patins au froid l’hiver, à utiliser des toilettes chimiques l’été ou à subir les averses au printemps sans protection.

  • À l’image de l’Espace La Fontaine, certains chalets de parcs pourraient accueillir un espace de restauration et devenir de véritables espaces de socialisation.

  • Un budget de 7,5 M$ par année sera prévu pour les 4 prochaines années pour la rénovation et l’ouverture de chalets de parcs.

  • Cette somme proviendra notamment du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique, qui est doté d’une enveloppe de 50 M$, et du le Plan québécois des infrastructures, qui prévoit des investissements de près de 8,4 G$ dans les infrastructures municipales, sportives, communautaires et de loisirs entre 2016 et 2026.


Citations

« Comme bien des Montréalais, je ne compte plus le nombre de fois que je me suis rendue dans un parc sans jamais pouvoir entrer dans le chalet parce que celui-ci était barré ou simplement abandonné. Il est temps d’offrir aux familles et aux sportifs qui fréquentent les parcs de Montréal des installations de qualité qui sont accessibles pendant les heures d’ouverture des parcs. En investissant dans les chalets de parcs, nous permettrons non seulement aux familles et aux sportifs d’avoir accès à des toilettes et à des vestiaires propres et chauffés, mais nous créerons également des espaces de socialisation uniques. Les Montréalais aiment leurs parcs. Nous devons leur offrir les installations dont ils ont besoin. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« Ce n’est pas normal qu’en 2017, de nombreux sportifs montréalais, jeunes et moins jeunes, soient condamnés à lacer leurs patins dehors à -20 degrés. Les chalets de parcs sont une nécessité à Montréal, surtout quand on sait que pour plusieurs familles, les parcs sont les seuls espaces verts dont elles disposent. Il est temps d’investir dans nos chalets de parcs pour encourager les sportifs à s’y rendre et pour faciliter la vie des familles qui fréquentent chaque semaine les parcs. » - Alain Vaillancourt, conseiller de Saint-Paul-Émard et porte-parole de Projet Montréal en matière de sport

Please check your e-mail for a link to activate your account.