Ayant habité dans les quatre plus grandes villes du Canada ainsi qu’en France et en Italie, Christine Gosselin est une passionnée de la culture et des formes que prennent l’urbanisme et l’urbanité.

Enseignante de formation, Christine Gosselin a poursuivi des études de troisième cycle en études littéraires et médiévales. Elle a travaillé en tant qu'enseignante et traductrice et géré de petites entreprises, à son compte.

Revenue à Montréal il y a vingt ans, elle a commencé à militer au sein de Projet Montréal en 2009 alors qu’elle s’inquiétait de l’évolution de Montréal et ressentait le besoin de contribuer à sa renaissance en tant que grande ville du monde. Elle a été candidate défaite dans le Vieux-Rosemont en 2009. Attachée politique au Plateau-Mont-Royal pendant tout le mandat subséquent, elle a été élue conseillère d'arrondissement du district Jeanne-Mance en 2013, où elle a mené de nombreux dossiers à bien.

L'élection de 2017 lui a donné la chance d'être enfin élue dans le Vieux-Rosemont.  Elle a a coeur l'embellissement et la revitalisation de la rue Masson Est, l'apaisement de la circulation sur toutes les rues est-ouest maintenant que les résidentielles sont bien prises en charge, ainsi que le verdissement des zones trop minéralisées du district.  Sa première responsabilité, toutefois, est l'augmentation et la diversification de l'offre culturelle dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, à petite, moyenne et grande échelles.

Mme Gosselin est responsable au comité exécutif de la culture, du patrimoine et du design. Elle est aussi présidente du Comité consultatif d'urbanisme de son arrondissement.

Actualités