Comité de l'Est : Caroline Bourgeois se fait la porte-parole des attentes des citoyens de RDP-PAT

Communiqué

Montréal, le 12 décembre 2018 – À quelques jours de la première rencontre du Comité de l’est de Montréal, la candidate de Projet Montréal-Équipe Valérie Plante au poste de mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, a fait part des attentes des citoyennes et des citoyens de son arrondissement quant au développement de l’est de la métropole. Caroline Bourgeois demande notamment un engagement clair de la part des membres du comité en faveur de solutions innovatrices en matière de transport.

« Tous le répètent : l’est de Montréal recèle un potentiel énorme de développement. Les résidentes et les résidents de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles le savent mieux que quiconque. Notre volonté de revitaliser l’est de la métropole mérite un engagement sérieux qui répond aux besoins si souvent exprimés par les citoyennes et citoyens de l’arrondissement », a déclaré d’entrée de jeu Caroline Bourgeois.

La mobilité : première condition du succès

Caroline Bourgeois ne cache pas qu’elle entretient de grandes ambitions pour son arrondissement. « Les citoyennes et les citoyens sont unanimes : un projet ambitieux de transport en commun doit voir le jour. Tout doit être sur la table à court et moyen terme pour assurer une meilleure mobilité d’est en ouest, de la pointe de l’île au centre-ville de Montréal. Je souhaite voir le comité prendre en compte cette unanimité et proposer des projets concrets le réaménagement de la rue Notre-Dame pour y intégrer une offre de transport adaptée aux besoins de mes concitoyens, des quartiers les plus à l’est jusqu’au centre-ville », a demandé Caroline Bourgeois.

Un développement économique pour l’Est

« Le transport est la clé du succès. Mais le développement économique de l’Est passe également par une valorisation des terrains qui sont actuellement contaminés et inutilisés. Le potentiel, il est là aussi. Les citoyens ont des attentes légitimes de développement rapide de leur quartier. Le comité de l’est de Montréal devra indiquer rapidement son intention d’identifier les sites stratégiques qui profiteront d’une décontamination et s’engager à mettre en valeur les terrains actuellement disponibles et prêts à l’investissement », a ajouté la candidate de Projet Montréal.

À quelques jours du vote, Caroline Bourgeois réitère que les Pointeliers et les Prairivois peuvent se donner le pouvoir d’agir le 16 décembre. « Les résidentes et les résidents de l’arrondissement peuvent compter sur moi pour défendre nos intérêts lors des prochaines rencontres du comité de l’Est. Les planètes sont alignées pour que la métropole n’oublie plus l’est de Montréal lorsqu’il est question de grands projets et d’investissements. À nous de nous faire entendre en faisant élire l’équipe de Valérie Plante », a conclu Caroline Bourgeois qui en a profité pour appeler à un vote massif le 16 décembre prochain.

– 30 –

 

Source :          

Julien Acosta
Responsable des communications
P
rojet Montréal

Please check your e-mail for a link to activate your account.