Conseil de direction

Le Conseil de direction est la principale instance décisionnelle du parti, à l’exception du congrès des membres et du conseil général. Ses membres administrent les affaires du parti, s’assurent de la mise en place des décisions prises par les membres lors des réunions d’instance, et veillent au respect des règles de gouvernance du parti par les employé.e.s, élu.e.s et militant.e.s. Les membres du parti, les femmes, les jeunes et les personnes issues de la diversité y sont représenté.e.s.

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal

Valérie Plante a quitté son Abitibi natale à l’âge de 19 ans pour s’installer à Montréal. Après un baccalauréat en anthropologie, une maîtrise en muséologie, un certificat en intervention multiethnique et une longue expérience de terrain dans plusieurs organismes communautaires, Valérie prend la tête du réseau national de la Fondation Filles d’action. En 2013, elle fait le saut dans l’arène politique. Malgré une adversaire de taille, Louise Harel, Valérie remporte l’élection et devient conseillère de la ville dans le district de Sainte-Marie. Tout au long de cette élection, Valérie a su rallier les gens du district grâce à sa passion et sa vision progressiste.

Le 4 décembre 2016, Valérie Plante a été élue cheffe du parti par les membres de Projet Montréal.


Romy Schlegel, présidente

Militante de Projet Montréal depuis 2013, Romy s'est engagée à différents niveaux (CoALA, directrice de campagne, bénévolat divers) avant d'être élue à la présidence de Projet Montréal en 2018. Diplômée en politique et en médiation interculturelle, elle a depuis œuvré en tant que conseillère dans les domaines de l'immigration, de l'intégration et de l'internationalisation. Cette jeune mère de famille d'origine suisse-allemande valorise également l'implication sociale de différents ordres, passant de la mise en marche d'une ruelle verte, à siéger au Conseil interculturel de Montréal. Pour son mandat de présidente, elle a comme objectif d'accompagner Projet Montréal dans sa transition, tout en veillant à préserver les valeurs fondamentales du parti - qu'elle incarne parfaitement.

Nathalie Pedro, vice-présidente, politique

Consultante en communications et Marketing numérique et geek assumée, Nathalie est très impliquée dans la communauté montréalaise des start-ups et des TI depuis 2013. Co-fondatrices de Montreal app Talks, une communauté de partage des meilleures pratiques en applications mobiles, elle s’implique dans de nombreux projets de promotion des nouvelles technologies notamment auprès des femmes. Passionnée par la politique depuis l’université, elle a été candidate à Verdun lors des dernières élections municipales aux côtés de la première mairesse de l’histoire de la Ville de Montréal. Portugaise, née en France et désormais canadienne, elle est surtout animée par le multiculturalisme de Montréal dont elle est tombée en amour en 2008.

Élue Vice-Présidente de Projet Montréal en 2018, elle n’a qu’un seul objectif : travailler avec les militants à la réélection de Valérie Plante en 2021.

Mathieu Boldireff, vice-président, organisation

Expert en système de gestion informatique, Mathieu est titulaire d’une maitrise en management de HEC Montréal. Fortement impliqué tout au long de son parcours universitaire, il s’est mérité une 15ene de prix et bourses, dont la médaille du lieutenant-gouverneur. Mathieu est membre du conseil de direction depuis 2017 et est maintenant Vice-président organisation du parti. Il est co-coordonnateur du conseil local de Villeray-St-Michel-Parc-Extension.

Guedwig Bernier, trésorier

À venir.

Annie Grégoire-Gauthier, représentante des femmes

Diplômée d’une maîtrise en sociologie et d’un baccalauréat en anthropologie, sciences politiques et sociologie, Annie Grégoire-Gauthier cumule plusieurs années d’implication dans divers comités et organismes qui soutiennent la participation des femmes et des jeunes à la vie citoyenne. Au niveau professionnel, elle a travaillé comme agente de recherche au Conseil du statut de la femme et actuellement au sein de la fonction publique fédérale.

Avant de faire le saut et de se présenter comme représentante des femmes au Conseil de Direction, Annie a été impliquée comme responsable du pointage avec l’équipe de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal lors des dernières élections, puis comme co-coordonnatrice du conseil local.

Nora Chenier-Jones, représentante de la diversité montréalaise

À venir.

Melany G.-Gagnon, représentante des jeunes par intérim

À venir.

Valérie Bell, représentante des membres

Militante activiste pour les droits de la personne et les causes féministes depuis toujours, Valérie s'est impliquée avec Projet Montréal dans la campagne électorale de 2013, encore en 2017, et membre active depuis 2016. Diplômée d'un baccalauréat en beaux-arts, ancienne électricienne, elle s'est recyclée en conseillère en prévention.

Elle a également développé le premier comité de la condition féminine au sein d'un syndicat de la construction, elle fut aussi vice-présidente de F.R.O.N.T. (femmes regroupées en options non-traditionnelles) de 2008-2016, ainsi qu'être présidente de son local syndicale.

Membre du conseil de direction depuis 2017, elle est aussi coordinatrice de l'association local d'arrondissement de CDN-NDG. On peut dire sans se tromper que la santé de sa ville et de tous ses citoyen.nes lui tiennent pas mal à coeur!

Ramzi Sfeir, représentant des membres

À venir.

Angèle Pineault-Lemieux, représentante des membres

Angèle Pineault-Lemieux a grandi à Montréal et réside sur le Plateau-Mont-Royal. Elle est étudiante en science politique et en études féministes à l’UQAM. Son premier engagement en politique s'est faite lors de la campagne au NPD, en 2015, où elle milite depuis à l’aile jeunesse. Ayant toujours admiré le travail de Projet Montréal, c’est cependant la victoire de Valérie Plante à la chefferie en 2016 qui l’a convaincue de donner du temps au parti.

Marie-Sara Soukpa, représentante des membres

À venir.