Qualité de l'air dans l'Est | Montréal ajoute de nouvelles stations d'échantillonnage d'air et accorde un financement pour la mise à jour des études

Montréal, le 30 novembre 2020 - La Ville de Montréal annonce aujourd'hui deux mesures phares visant la qualité de l'air dans l'Est de l'île. La Ville budgète, dès 2021, l'ajout de nouvelles stations d'échantillonnage au sein du Réseau de surveillance de la qualité de l'air (RSQA). Une contribution est également accordée à la Direction régionale de santé publique (DRSP) pour la mise à jour des études sur la qualité de l'air à Montréal, et en particulier dans l'Est de l'île, et sur l'impact de celle-ci sur la santé respiratoire des citoyens.

La mise à jour des études sur la qualité de l'air à Montréal déterminera le nombre précis de nouvelles stations d'échantillonnage qui seront installées, ainsi que leur localisation. Montréal s'engage déjà à financer ces outils nécessaires pour assurer la qualité de vie des citoyens. Ainsi, plus de 650 000 $ sont budgétés dès 2021 pour l'aménagement de ces nouvelles stations, qui mesureront notamment les concentrations d'arsenic, auxquels s'ajoutent plus de 160 000 $ en dépenses annuelles pour leur fonctionnement.

« Pour la Ville de Montréal, la santé et le bien-être des citoyennes et des citoyens est prioritaire. Aujourd'hui, nous réitérons notre engagement en matière de surveillance de la qualité de l'air. L'ajout de nouvelles stations d'échantillonnage et la mise à jour de nos connaissances en partenariat avec la DRSP, nous permettront d'aller encore plus loin », a commenté Jean-François Parenteau, membre du comité exécutif, responsable des services aux citoyens, de l'environnement, de l'approvisionnement, du matériel roulant et des relations gouvernementales.

« Nous continuons à nous assurer que les émissions d'arsenic diminuent dans l'Est. Publié cet été, le plus récent avis de la DRSP a démontré des améliorations notables et nous poursuivons les démarches pour trouver les sources d'émission et les corriger. Je salue l'ajout de nouvelles stations d'échantillonnage qui permettront de continuer d'échantillonner les concentrations d'arsenic dans ce secteur, entre autres mesures. Il s'agit d'actions concrètes visant directement à améliorer la qualité de vie de la population », a commenté Caroline Bourgeois, responsable de l'Est au comité exécutif et mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Une nouvelle collaboration avec la DRSP permettra de mettre à jour les connaissances sur la qualité de l'air et son impact sur la santé de la population, dont celle habitant dans l'Est de l'Île.

La Ville accordera ainsi, lors du CE du 2 décembre 2020, 25 000 $ à la DRSP pour qu'elle rassemble, résume et vulgarise les plus récentes études scientifiques sur les impacts de la qualité de l'air sur la santé des citoyens, sous la forme d'un document explicatif destiné à la population.

Le RSQA exploite plusieurs stations de suivi de la qualité de l'air équipées d'analyseurs mesurant en continu les concentrations de polluants, tels que les particules fines, l'ozone, le dioxyde de soufre, les oxydes d'azote et le monoxyde de carbone. Les résultats obtenus permettent de dresser un portrait annuel et de suivre l'évolution de la situation de ces polluants depuis plusieurs années à Montréal.  Les informations sur la qualité de l'air à Montréal sont disponibles, via le rsqa.qc.ca.

Please check your e-mail for a link to activate your account.