Fausse facturation et pots-de-vin : Projet Montréal réclame l’annulation de l’appel d’offres pour le contrat des toilettes publiques

Projet Montréal réclame l’annulation immédiate de l’appel d’offres lancé par l’arrondissement de Ville-Marie pour l’achat de 12 toilettes publiques puisqu’un dirigeant d’Imagineo, la seule entreprise en lice pour décrocher le contrat de 3,1 M$, a reconnu avoir fait de la fausse facturation et avoir versé des pots-de-vin pour obtenir des contrats publics.

Projet Montréal demande au maire Denis Coderre, qui est aussi maire de Ville-Marie, de s’opposer à l’octroi du contrat de 3,1 M$ à Imagineo. « Force est d’admettre qu’il y a encore du travail à faire pour assainir les mœurs politiques à Montréal. L’idée même d’accorder un contrat à une entreprise qui fait l’objet d’enquêtes de la part de l’UPAC et de Revenu Québec est inadmissible », a affirmé Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Bernard Bolduc, directeur des opérations et chargé de projets pour Imagineo, a fait de la fausse facturation entre 2007 à 2010 afin de pouvoir verser des pots-de-vin en échange de contrats. En 2014 et 2015, il a été condamné à un total de 210 000$ d’amendes et à neuf mois de prison avec sursis pour avoir aidé Imagineo à obtenir des remboursements de taxes sur des dépenses fictives.

« Cet appel d’offres était cousu de fils blancs dès le début en raison des critères exigés qui avaient pour effet de grandement limiter le nombre de soumissionnaires intéressés par le projet. Les plus récentes informations confirment qu’octroyer ce contrat à Imagineo constituerait une grave erreur. Si le maire Coderre refuse d’annuler l’appel d’offres, nous demanderons au Bureau de l’inspecteur général (BIG) de se saisir du dossier », a conclu Valérie Plante.

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 348-6226,
marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.