Journée internationale des personnes handicapées: le chantier en accessibilité universelle sur une lancée prometteuse

Montréal, le 3 décembre 2020 - En cette Journée internationale des personnes handicapées, dont le thème est Développons notre résilience collective pour trouver et mettre en œuvre des solutions durables afin de ne laisser personne de côté pendant et après la COVID-19, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, reconnaît que les personnes ayant une limitation fonctionnelle sont durement touchées par la crise actuelle et rappelle l'importance de rendre la métropole accessible et inclusive à toutes les citoyennes et tous les citoyens.

Depuis plusieurs années, la Ville de Montréal reconnaît  sa responsabilité pour réduire les obstacles à l'intégration des personnes handicapées et fait de l'accessibilité universelle une priorité. Des consultations publiques tenues au cours des deux dernières années ont en effet mis en lumière des enjeux en matière d'accessibilité universelle et leurs conséquences sur l'accès aux services et la participation de la population, particulièrement des personnes ayant une limitation fonctionnelle. L'Administration souhaite donc en faire plus.

Pour lutter contre les discriminations et le capacitisme et améliorer ses pratiques en accessibilité universelle, la Ville de Montréal a créé un chantier en accessibilité universelle. Pour accompagner sa réalisation, deux comités ont été mis sur pied composés de gens de la Ville de Montréal, de même que de partenaires externes et personnes expertes en accessibilité universelle. À la suite d'un appel de candidatures, vingt-six personnes ont été retenues.

Le comité de suivi est constitué de:

Guylaine Cataford
INLB (Institut Nazareth et Louis-Braille)

Mélissa Guitard
OPHQ (Office des personnes handicapées du Québec)

Jean Marc Laforest
TCAÎM (Table de Concertation des aîné-es de l'île de Montréal)

Louise Lapointe
Service de la Culture

Simon Lefrançois
Service des ressources humaines

Paul Lupien
RAPLIQ (Regroupement des Activistes pour L'Inclusion au Québec)

Jean-François Lauzon
Service de la gestion et de la planification immobilière

Olivier Longpré
Arrondissement de Saint-Léonard

Martin Alain
Service de l'habitation

Maude Massicotte
Déf Phys Sans Limite

Maurice Oviedo
Service de l'urbanisme et de la mobilité

Marie Turcotte
Ex aequo

Diane Vallée
Arrondissement de Verdun

Personne en cours de recrutement
CRIR (Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain)

Le comité d'expertise est constitué de :

Audrey-Anne Bouchard
Au-delà du visuel

Charlotte Jacob-Maguire
Musée d'art contemporain

Selma Kouidri
INÉÉI-PSH (Institut National pour l'Équité, l'Égalité et l'Inclusion des personnes en situation de handicap)

Sophie Lanctôt
Société Logique

Elsa Lavigne
Altergo

Sandrine Le Tacon
Exeko et Aut'lieu

Laurence Parent
Université Concordia

Anne Pelletier
DéPhy Montréal

Tiiu Poldma
Laboratoire FoCoLum et Université de Montréal

Yvon Provencher
RAAMM (Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain)

Marie-Josée Richard
AQEPA MR (Association du Québec pour Enfants avec Problèmes Auditifs Montréal Régional)

Anick Viau
SQDI (Société québécoise de la déficience intellectuelle)

Personne à déterminer (en cours de sélection)

Personne à déterminer (en cours de sélection)

Le chantier vise une transformation profonde des façons de faire à la Ville. Il s'agit d'un exercice qui durera jusqu'en 2024. Les comités, impliqués tout au long du chantier, travaillent en mode virtuel depuis cet automne à établir les bases du chantier en accessibilité universelle. Une équipe de recherche de l'Université McGill collabore avec les comités pour la réalisation d'une recension des bonnes pratiques au Canada et ailleurs dans le monde.

« Pour faire de Montréal un chef de file en matière d'accessibilité universelle, l'apport de nos partenaires, experts et des personnes vivant avec une limitation fonctionnelle est essentiel dans l'analyse de nos pratiques. L'intégration de l'accessibilité universelle au sein de nos programmes et services municipaux doit être beaucoup plus transversale et performante. Je m'attends donc à ce que le chantier en accessibilité universelle analyse les obstacles systémiques et propose une transformation profonde de nos façons de faire », déclare la mairesse Valérie Plante.

« Avec ce chantier, la Ville souhaite notamment se doter d'un positionnement stratégique en accessibilité universelle pour rehausser les standards et les cibles à atteindre dans toutes ses pratiques L'accessibilité aux services municipaux est un droit qui s'applique à tout le monde, et ce, sans capacitisme. Toute personne peut vivre, à un moment de sa vie, un enjeu d'accessibilité susceptible de freiner son autonomie. Montréal a le devoir de rendre accessibles universellement ses installations et services, encore plus dans le contexte de relance », conclut Nathalie Goulet. 

Please check your e-mail for a link to activate your account.