Valérie Plante s'engage à adopter un programme d'inspections préventives pour lutter contre l'insalubrité des logements

Valérie Plante

Le 27 octobre 2017

En bref 

Près d’un ménage montréalais sur trois vit avec des problèmes d’insalubrité. Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, s’engage à lutter contre cet important problème de santé publique En adoptant un programme d’inspections préventives. En doublant le nombre d’inspecteurs en bâtiment œuvrant pour la Ville de Montréal, Projet Montréal souhaite inspecter 100 000 logements jugés prioritaires d’ici 5 ans. Un registre public d’information sera également créé et mis à jour régulièrement afin d’offrir aux autorités publiques les moyens d’effectuer une analyse et un suivi de l’état du logement à Montréal.


Faits saillants 

  • Projet Montréal adoptera un programme d’inspections préventives afin d’éviter une trop grande détérioration du parc de logements locatifs.

  • Grâce aux inspecteurs qui s’ajouteront, une nouvelle équipe mobile d’inspecteurs sera mise sur pied. Elle aura pour mandat d’inspecter 100 000 logements jugés prioritaires d’ici 5 ans et de produire un bilan annuel de l’état de la salubrité de l’habitation à Montréal.

  • Projet Montréal établira enfin un registre public sur le logement montréalais afin d’offrir aux autorités les données nécessaires pour effectuer une analyse et un suivi rigoureux de l’état du logement.


Citations 

« Nous ne pouvons plus tolérer qu’un ménage montréalais sur trois soit aux prises avec des problèmes d’insalubrité. En tant que mairesse de Montréal, je prendrai les choses en main. Nous devons cesser d’attendre que les problèmes d’insalubrité ne deviennent criants avant d’agir. Nous devons être proactifs et agir en amont pour les prévenir. Grâce à un programme d’inspections préventives, nous serons en mesure d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées par ce fléau. Tous les Montréalais ont le droit de vivre dans un logement sain et sécuritaire. »  - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal 

« Plusieurs grandes villes ont déjà choisi d’investir dans des mesures de prévention, dont Toronto et Boston, et ont obtenu du succès. Montréal doit faire de même. Le programme d’inspections préventives, que nous permettra d’inspecter 100 000 logements jugés prioritaires d’ici 5 ans, nous offrira un portrait clair de la situation à Montréal et d’agir rapidement lorsque cela est nécessaire. Nous ne devons plus attendre que les Montréalais se retrouvent dans des situations intenables pour avancer. »- Richard Ryan, porte-parole de Projet Montréal en matière d’habitation

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.