Un investissement sans précédent en verdissement : les élu-es de l'arrondissement adoptent une déclaration d'actions concrètes dans le cadre de la présentation du budget

MONTRÉAL, le 7 octobre 2019 - À l'occasion du conseil d'arrondissement du lundi 7 octobre, M. Pierre Lessard-Blais, maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, et ses collègues élu-es, ont présenté le Budget de fonctionnement 2020 identifiant les principales priorités d'intervention pour l'année à venir. Celui-ci, qui totalise un montant de 66 M$, prévoit notamment un investissement de près de 1 M$ dédié au verdissement et à la protection des espaces verts. Cette somme s'ajoute d'ailleurs au 1 M$ octroyé aux initiatives de verdissement via le Programme triennal d'immobilisations (PTI), portant ainsi à 2 M$ l'enveloppe globale.

« Chaque année, l'élaboration du budget de fonctionnement constitue l'occasion de traduire les intentions et les ambitions de l'arrondissement en actions. Des investissements sans précédent en verdissement, une priorité soutenue à la sécurité des déplacements et une plus grande place à la participation citoyenne, voilà l'essentiel du budget 2020, qui va encore loin plus dans l'amélioration des services aux citoyens », a déclaré M. Lessard-Blais.

Positionnant l'environnement et le verdissement au tout premier plan, les élu-es ont démontré leur engagement à poser des gestes concrets via une Déclaration d'action pour une offensive massive et collective de verdissement. Les interventions qui y sont prévues visent à redresser le déficit vert de l'arrondissement, à diminuer la présence d'îlots de chaleur sur le territoire et, plus globalement, à lutter contre le réchauffement climatique. Cette déclaration a fait l'objet d'une résolution adoptée lors du conseil d'arrondissement.

Urgence climatique : une nécessité d'agir collectivement

C'est sur la base d'une déclaration de reconnaissance de l'urgence climatique, adoptée à la séance du conseil d'arrondissement du 4 décembre 2018, que les élu-es ont réitéré avec force leur ambition à redoubler d'efforts pour lutter contre les changements climatiques. Cet engagement s'appuie également sur le Rapport sur le climat changeant au Canada (publié en 2019), le rapport Verdir les villes pour la santé de la population (publié en 2017) ainsi que le Plan de canopée 2012-2021 de la Ville de Montréal. Ces documents soutiennent la nécessité d'agir et de poser des actions concrètes en impliquant tous les acteurs du milieu, et ce, à un moment où la mobilisation sur cet enjeux atteint un sommet inégalé.

Une déclaration : trois leviers d'actions

Les engagements formulés dans la Déclaration d'action pour une offensive massive et collective de verdissement interpellent trois leviers d'actions : des investissements en ressources dédiées, un cadre réglementaire favorisant des initiatives durables et la poursuite d'un mouvement collectif de verdissement chez les citoyens et la communauté.

Le maire a également souligné l'importance de poursuivre et de développer des pratiques innovantes et des projets pilotes structurants grâce à la collaboration de partenaires, dont l'Éco-quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

« On associe souvent verdissement et embellissement, ce qui est vrai. Mais le verdissement, c'est beaucoup plus. C'est aussi une méthode simple et efficace de s'attaquer aux impacts des changements climatiques. Et dans l'arrondissement, on part de loin, parce qu'on a un des indices de canopée les plus faibles de Montréal. Donc, on peut et on doit en faire plus. C'est notre engagement », a insisté M. Lessard-Blais.

Ce faisant, il est notamment prévu que l'arrondissement :

- Mandate la Direction de l'arrondissement pour nommer un responsable du verdissement et de la coordination des ressources et des projets de l'arrondissement ainsi que ceux du milieu;

- Implante une escouade composée de ressources dédiées au verdissement sur le terrain, avec pour mission l'intensification de projets de verdissement, l'entretien des espaces verts et la mobilisation citoyenne;

En outre, c'est au niveau réglementaire que l'arrondissement prévoit intervenir pour atteindre des objectifs, tels que l'accroissement de la superficie végétalisée du domaine public et privé, la réduction des îlots de chaleur, le frein de l'émission de gaz à effet de serre (GES) et enfin, la contribution à l'amélioration de la qualité de l'air.

En plus d'augmenter le nombre de projets de végétalisation sur le territoire, l'arrondissement prévoit optimiser ses pratiques en termes de plantations. Des variétés de plantes et de fleurs plus durables, comme les vivaces et des plantes indigènes, seront ainsi priorisées. Une attention particulière sera aussi apportée aux plantes nourrissant les insectes polinisateurs.

Les actions menées dans le cadre de cette offensive de verdissement feront l'objet d'un bilan annuel.

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement Mercier - Hochelaga-Maisonneuve