Jeux mondiaux policiers et pompiers : rien à célébrer malgré une facture de 1,6 M$

Jeux mondiaux pompiers et policiers 

Montréal, le mercredi 2 août 2017 –  1,6 M$ : c’est la somme que devront payer les Montréalais pour les Jeux mondiaux policiers et pompiers qui ne s’ouvriront pas aujourd’hui comme l’avait prévu l’administration Coderre. En effet, malgré les nombreux avertissements de Projet Montréal, l’équipe du maire Coderre avait dépensé 6,9 M$ pour l’événement avant de finalement consentir à l’annuler. Puisque la Ville n’est parvenue à récupérer que 5,3 M$, les Montréalais devront débourser 1,6 M$ pour des Jeux qui n’auront jamais lieu.

« Denis Coderre est non seulement un piètre gestionnaire de fonds publics, il est aussi un très mauvais organisateur d’événements. Après avoir accepté de piger 24 M$ dans les coffres de la Ville pour organiser les épreuves de Formule E et après avoir offert 6,5 M$ aux promoteurs des ArtsGames, aujourd’hui en difficulté, voilà qu’il réussit à dépenser 1,6 M$ pour des Jeux mondiaux policiers et pompiers qui ne verront jamais le jour. Les caprices du maire coûtent très cher aux Montréalais », a dénoncé Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Rappelons que les Jeux mondiaux policiers et pompiers avaient été présentés par le maire Coderre comme l’un des principaux événements internationaux du 375e anniversaire. Or, plus de 10 000 pompiers avaient annoncé leur intention de boycotter l’événement, mettant en péril sa crédibilité et les retombées économiques attendues. Le risque de perdre la totalité des 7,5 M$ promis par la Ville étant trop grand, Projet Montréal a appelé à plusieurs reprises l’administration Coderre à annuler les Jeux. Cela fut finalement fait en mars 2016.

Please check your e-mail for a link to activate your account.