Les sports et loisirs au cœur de la vision « famille » de Projet Montréal

FullSizeRender.jpg

 

 

Le maire de Rosemont—La Petite-Patrie, François W. Croteau, ainsi que les candidats de Projet Montréal dans les districts Étienne-Desmarteau et Marie-Victorin, Stéphanie Watt et Jocelyn Pauzé, ont dévoilé ce mercredi trois engagements de Projet Montréal en matière de sports et loisirs, qui mettent en lumière la vision famille de l’équipe de Projet Montréal.

Un nouveau centre multifonctionnel
Réunis devant le Centre Alphonse-Desjardins sur la 36e avenue, c’est avec beaucoup de détermination que les candidats ont annoncé leur intention d’entamer le processus menant à la construction d’un nouveau centre multifonctionnel dans l’est de l’arrondissement. Reconnaissant les besoins importants dans le secteur en matière d’équipements collectifs de culture, sports, loisirs et développement social (CSLDS), François W. Croteau a déclaré : «nous entamerons dès le prochain mandat les démarches afin de doter l’est de l’arrondissement d’un centre multifonctionnel qui répondra à l’ensemble des besoins de la communauté et qui sera conçu en consultant la population et les acteurs du milieu et à l’aide d’un processus de codesign». Rappelons que le codesign permet aux citoyens de participer directement à la conception d’un aménagement en collaboration avec des professionnels.

 

« La fermeture prochaine du centre Alphonse-Desjardins, nous oblige comme arrondissement à agir promptement afin de maintenir l’offre de services en sports et loisirs dans le quartier, a poursuivi Jocelyn Pauzé, candidat de Projet Montréal dans Marie-Victorin. Notre engagement en faveur d’un nouveau centre multifonctionnel est un geste conséquent, responsable, qui reconnaît l’importance des équipements collectifs de CSLDS dans le choix d’un lieu de résidence pour les familles et dans la qualité de vie d’une collectivité. »

Des loisirs… hors les murs
L’équipe locale de Projet Montréal dans Rosemont—La Petite-Patrie compte également bonifier la programmation de loisirs de l’arrondissement en développant une offre d’activités organisées dans les parcs et lieux publics de l’arrondissement.

« Nous visons une programmation quatre saisons avec des activités hivernales comme estivales. Notre volonté est de permettre aux résidents d’avoir accès à une programmation plus diversifiée, plus accessible sur le territoire et de profiter pleinement des espaces publics et des parcs de l’arrondissement » a expliqué François W. Croteau.

Favoriser la pratique du jeu libre
Toujours afin de renforcer le caractère familial de Rosemont—La Petite-Patrie, les candidats de l’équipe locale se sont engagés à favoriser, par diverses initiatives, la pratique du jeu libre pour les enfants du quartier.

« Dans un esprit de réappropriation de l’espace public et de sécurisation des rues locales, nous allons modifier la réglementation municipale afin de permettre la désignation de certaines rues comme des "rues de jeu libre" », a expliqué Stéphanie Watt, candidate dans le district Étienne-Desmarteau. Ainsi, avec l’accord des résidents d’un tronçon de rue spécifique, l’arrondissement propose de modifier la signalisation, voire même l’aménagement des rues et des ruelles, pour favoriser les pratiques de jeu libre dans un environnement sécuritaire.

Les mesures annoncées aujourd’hui sont des gestes tangibles et cohérents avec les réalisations des huit dernières années de l’équipe locale et elles incarnent concrètement la volonté ferme de Projet Montréal de répondre aux besoins des familles de Rosemont—La Petite-Patrie et de leur proposer des infrastructures pour se divertir à proximité de leur domicile.

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.