Motion pour rétablir la confiance des Montréalais et Montréalaises envers leurs institutions

Motion proposée par l'Opposition officielle lors du conseil municipal du 24 avril 2017

Attendu que le maire de Montréal a d’abord nié, puis admis, avoir reçu un chèque de 25 000 $ de la part de l’homme d’affaires Jean Rizzuto, en 2012;

Attendu que le maire, qui était député fédéral à l’époque, a omis de déclarer ce don au commissaire à l’éthique de la Chambre des communes;

Attendu que le maire a annoncé, lors d’une entrevue au 98,5 FM, le 3 avril dernier, qu’il allait rendre publics les chèques en question, soit le chèque de M. Rizzuto au maire, et le chèque du maire à ses procureurs chez Fasken Martineau, avant de se rétracter;

Attendu que les Montréalais et Montréalaises sont en droit de s’attendre à ce que leur maire respecte les plus hauts standards d’éthique et d’intégrité;

Il est proposé par Alex Norris, conseiller de Jeanne-Mance, appuyé par Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle :

Que le conseil municipal demande au maire de Montréal de déposer au Conseil les chèques qu’il s’était engagé à rendre publics le 3 avril dernier, soit celui de M. Rizzuto en sa faveur et celui qu’il a fait à ses procureurs Fasken Martineau, de même que la ou les factures de Fasken Martineau que ce chèque a servi à régler, ainsi que toute autre documentation qu’il a en sa possession concernant ces transactions.

Please check your e-mail for a link to activate your account.