Partisanerie : Valérie Plante propose une révision des pratiques à l'hôtel de ville

 Valérie Plante

Le 31 octobre 2017

En bref

Alors que la campagne électorale amorce son dernier droit, Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, propose une révision des pratiques à l'hôtel de ville afin d’y offrir une vie démocratique plus représentative de la population montréalaise et moins partisane. Pour Valérie Plante, l'hôtel de ville est d'abord la maison des citoyens, avant d'être une arène politique où règne une ligne de parti stricte. La cheffe de Projet Montréal s’engage ainsi à ouvrir les portes du comité exécutif à des membres de l'opposition et à continuer de laisser ses élus voter librement. Rappelons que l’équipe du maire sortant n'a jamais tenu un seul vote libre malgré une promesse formulée en 2013 à cet effet.

 

Faits saillants 

  • Projet Montréal s’engage à mettre sur pied un comité exécutif paritaire et diversifié. Un siège sera dédié à un responsable du développement économique et commercial.

  • Projet Montréal s’engage aussi à accueillir des membres de l'opposition au sein du comité exécutif.

  • Le vote libre demeurera permis au sein du caucus de la majorité.

  • Projet Montréal souhaite renforcer le rôle des commissions afin de valoriser le travail de tous les conseillers municipaux.

  • Projet Montréal compte mandater la Commission de la présidence du conseil afin que celle-ci étudie les pratiques en vigueur au conseil municipal et recommande des ajustements visant à favoriser des échanges de fond plutôt qu’un climat de confrontation lors des travaux.

 

Citations 

« Depuis mon élection à la chefferie de Projet Montréal, j'ai rassemblé autour de moi des élus provenant de différentes formations politiques. Au cours de la campagne, je suis parvenue à obtenir l’appui de Jean Fortier, qui s’était porté candidat à la mairie de Coalition Montréal, et de maires d’arrondissement indépendants, entre autres. Je suis une femme rassembleuse et je compte poursuivre dans cette veine lorsque je serai mairesse de Montréal. Les Montréalais ont envie d’un changement. Je crois qu’il est possible et souhaitable de faire les choses autrement. Les engagements que je prends aujourd'hui démontrent ma volonté de changer la culture politique à Montréal. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

 « Le maire sortant s'est lancé en politique municipale en promettant le vote libre pour mettre fin à la partisanerie à l'hôtel de ville, mais il a brisé sa promesse. Les Montréalais le savent maintenant, mon style de leadership tranche avec celui de Denis Coderre et je continuerai de me démarquer lorsque je serai mairesse de Montréal. C’est pourquoi je m'engage à mettre en place une administration plus performante et plus ouverte. Je souhaite profiter de l’expertise de tous les élus et privilégier la collégialité dans les travaux du conseil municipal. Les élus souhaitent tous mettre leur expérience à profit pour mieux servir les Montréalais. Mon administration leur fera une place. » - Valérie Plante

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.