Valérie Plante ne dépensera pas d'argent public dans un nouveau stade de baseball

En bref

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, s’engage à ne pas dépenser l’argent des contribuables montréalais dans la construction d’un nouveau stade de baseball majeur. Elle en a pris l’engagement quelques jours après le conseil municipal, au cours duquel Denis Coderre a encore une fois refusé de confirmer le montant qu’il était prêt à dépenser sur un nouveau stade de baseball lorsqu’il a été interpellé sur le sujet. Alors que des villes américaines ont investi jusqu’à 500 millions de dollars US pour accueillir un nouveau stade, Projet Montréal considère qu’une telle décision ne peut être prise sans que les Montréalais soient d’accord.

BaseballTWFR.png

 

Faits saillants

  • Une étude d’Ernst & Young conclut que, selon le modèle actuel de la Ligue de baseball majeur, de l’argent public devra nécessairement être dépensé dans la construction d’un nouveau stade si Montréal souhaite retrouver une équipe.

  • Arlington a dépensé 500 M$ US d’argent public pour un stade dont la valeur est estimée à 1 G$ US. Atlanta a dépensé 400 M$ US d’argent public pour un stade dont la valeur est estimée à 722 M$ US. San Diego a dépensé 303 M$ US d’argent public pour un stade dont la valeur est estimée à 449 M$ US.

  • La Ville de Saint-Louis a refusé, en janvier dernier, d’investir de l’argent public dans la construction d’un stade de soccer parce que cet investissement aurait été financièrement irresponsable pour la Ville. Les Villes de Calgary et de Seattle en sont venues à la même conclusion dans des dossiers similaires.

  • Las Vegas, aux États-Unis, et Regina, au Canada, ont dû augmenter leurs taxes pour pouvoir construire un stade de sport professionnel.

 

Citations

« Depuis des années, les Montréalais sont tenus dans le secret à propos des démarches visant à ramener une équipe de baseball majeur à Montréal. Nous ne sommes pas contre le retour d’une équipe de baseball à Montréal, bien au contraire. Mais nous sommes contre le gaspillage de fonds publics et l’opacité qui caractérisent Denis Coderre, qui semble prêt à signer un chèque en blanc avec l’argent des contribuables sans qu’ils aient un mot à dire. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« Encore une fois au conseil municipal lundi, Denis Coderre a refusé de dire combien d’argent il est prêt à mettre pour la construction d’un nouveau stade de baseball. Pourtant, le projet se matérialise de plus en plus. Contrairement à l’administration sortante, nous ne sommes pas prêts à signer un chèque en blanc à la Ligue de baseball majeur avec l’argent des Montréalais sans que ces derniers aient été consultés. » - Éric Alan Caldwell, porte-parole de Projet Montréal pour les grands événements sportifs

Please check your e-mail for a link to activate your account.
    commented on Valérie Plante ne dépensera pas d'argent public dans un nouveau stade de baseball 2017-09-27 22:41:41 -0400
    Nous en avons soupé, du gaspillage de fonds publics (1 milliard $ !) pour tant de projets et événements non prioritaires et mal gérés (74 M $ pour bétonniser l’île Ste-Hélène, 49,5 M $ pour seulement 1/3 de la promenade fleuve-montagne, +/-30-40 M $ que Denis Coderre refuse de dévoiler pour la Formule-e, le rodéo, etc…) Pendat ce temps, il a coupé le budget de la STM à plus d’une reprise tandis que les populations du nord et du nord-est de l’île voyagent quotidiennement en classe sardine en métro et en bus aux heures de pointe, et même en dehors des pointes!

    Denis, votre party est bientôt fini… et de même pour le cauchemar de centaines de milliers de MontréalaisES!