L’administration Coderre a dépensé 230 000 $ pour une piste de saut à ski qui n’existe pas

Montréal, le jeudi 9 mars 2017 – Le conseiller de Projet Montréal dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Éric Alan Caldwell, réclame des explications au maire Denis Coderre concernant le paiement de 230 000$ à la Corporation Skying Montréal pour un projet de saut à ski sur la tour du Stade olympique qui n’existe pas.

En 2015, l’administration Coderre avait annoncé la tenue d’une compétition de saut à ski sur la tour du Stade, qui devait avoir lieu dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. « Le mois de mars est bien entamé et comme nous pouvons le constater, il n’y a aucune infrastructure en place pour accueillir une telle compétition. Nous voulons savoir pourquoi l’administration a effectué trois versements de respectivement 40 000$, 100 000$ et 90 000$, même si la compagnie ne semble pas avoir respecté ses obligations », a déclaré Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga.

Projet Montréal a obtenu, grâce à une demande d’accès à l’information, la confirmation que l’organisation derrière l’événement de saut à ski était en déroute. Le directeur général a été démis de ses fonctions et le nouveau conseil d’administration n’a toujours pas été nommé. De plus, les commanditaires se sont retirés du projet, ce qui remet en question la viabilité de l’événement. « En bout de ligne, seule la Ville de Montréal aura dépensé 230 000$, dans ce qui n’aura été qu’une autre annonce pour faire la manchette. Il s’agit d’un exemple flagrant de mauvaise gestion de la part de l’administration Coderre. Nous demandons que le dernier paiement de 20 000$ prévu au contrat ne soit pas versé à Skying Montréal », a déclaré Éric Alan Caldwell.

L’événement, qui devait être organisé par Corporation Skying Montréal, a reçu une subvention de 250 000$ en juin 2015, via le programme PRAM-Est, qui a pour but de stimuler le développement économique de l’est de Montréal.  « L’économie de l’est a besoin d’investissements qui s’inscrivent dans une perspective à long terme et non d’événements ponctuels. Cet argent aurait pu être utilisé par des entrepreneurs d’ici pour démarrer des projets innovateurs et créer de bons emplois dans le secteur », a conclu Éric Alan Caldwell. 

 

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838, marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.