Plateforme locale dans Rosemont–La Petite-Patrie

Plateforme locale 2017 - Projet Montréal Rosemont–La Petite-Patrie

Les candidats et candidates de Projet Montréal dans Rosemont—La Petite-Patrie sont unis autour d’une vision de la ville plus humaine, vivante, sécuritaire, accessible et conviviale, adaptée aux besoins des familles et de tous les résidents et résidentes. Cette vision est incarnée dans le programme de Projet Montréal, ainsi que dans la plateforme électorale du parti. En complément aux engagements du parti pour toute la ville de Montréal, les candidats et candidate de Projet Montréal dans Rosemont—La Petite-Patrie adhèrent aussi à cette plateforme locale développée spécifiquement par et pour notre arrondissement.

Nous sommes fiers de vous présenter notre plateforme en vue des élections du 5 novembre 2017 et visant 10 thématiques!

Vie démocratique

Faire de Rosemont – La Petite-Patrie un exemple de participation citoyenne et de transparence démocratique

❏     Mettre en place des comités milieu de vie ;

❏     Mettre en place un budget participatif de 250 000$ par année à la disposition des comités milieu de vie ;

❏     Mettre en place un processus de codesign dans tous les projets d’infrastructures avec les comités milieu de vie, les usagers et acteurs du milieu ;

❏     Mettre sur pied des commissions permanentes des finances, services aux citoyens, sécurité urbaine, culture, sports, loisirs, développement social et mobilité impliquant des représentants citoyens et acteurs du milieu ;

❏     Améliorer les communications des consultations publiques des projets immobiliers.

Habitations

Mettre en place une stratégie d’habitation qui met de l’avant un cadre de vie à échelle humaine pour les familles, qui favorise le patrimoine bâti et qui assure une mixité sociale et une accessibilité universelle.

❏     Favoriser l’aménagement de logements avec trois chambres afin de retenir davantage de familles dans l’arrondissement en modifiant la réglementation d’urbanisme ;

❏     Maintenir et consolider la stratégie locale d’inclusion de logement social et abordable ;

❏     Adopter une politique d’accessibilité universelle afin d’inclure des règles plus strictes garantissant l’accessibilité universelle lors de tout travaux ou rénovations de bâtiments institutionnels et commerciaux ;

❏     Favoriser la densité résidentielle à échelle humaine en respect du cadre bâti existant ;

❏     Faire une évaluation des caractéristiques patrimoniales du cadre bâti de l’arrondissement et revoir la réglementation afin de le mettre en valeur et le protéger;

❏     Revoir la réglementation d’urbanisme afin de simplifier son application et faciliter les demandes de permis des citoyens ;

❏     Entamer la démarche d’écriture du programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur Bellechasse afin de construire un quartier à échelle humaine, en misant sur une démarche participative auprès de la communauté, tout en intégrant des espaces communautaires et collectifs, des infrastructures de sports, loisirs, culture et développement social, un parc et réserver un site pour la construction d’une école.

Développement social

Faire de Rosemont – La Petite-Patrie un lieu où la qualité de vie est équivalente pour tous et toutes, et ce peu importe le statut social et économique des individus.

❏     Adopter une politique locale de lutte à la pauvreté ;

❏     Poursuivre la lutte aux logements insalubres en concertation avec les organismes du milieu ;

❏     Favoriser le déploiement d’épiceries solidaires dans les déserts alimentaires de l’arrondissement ;

❏     Autoriser la mise en place de marchés publics dans les parcs et places publiques de l’arrondissement afin de favoriser la lutte contre les déserts alimentaires ;

❏     Hausser la contribution de l’arrondissement dans les magasins partage de La Petite-Patrie et de Rosemont de 5 000$ à 20 000$ chacun annuellement ;

❏     Mettre en place un programme de financement pour les projets de cuisine collective;

❏     Tout mettre en oeuvre pour assurer l’acquisition du 6839 par les organismes communautaires de la Petite-Patrie ;

❏     Mettre en place un plan de lutte contre la maltraitance envers les aînés et contre l’isolement ;

❏     Mettre en place une analyse différenciée selon les sexes dans tous les sommaires décisionnels du conseil de l’arrondissement ;

❏     Adopter une politique d’accessibilité universelle et intégrer une analyse des mesures d’accessibilité universelle dans les sommaires décisionnels du conseil d’arrondissement ;

❏     Mettre en place un plan d’équité à l’emploi et de diversité culturelle ;

❏     Doter Rosemont – La Petite-Patrie de d’un agent de développement social.

Mobilité

Hausser significativement la part modale en transport actif et collectif afin de réduire les GES, diminuer la dépendance à l’automobile et créer des milieux de vie plus sécuritaires.

❏     Mettre en place le Plan de mobilité active inspiré de la Vision zéro provenant du rapport de la consultation publique et déposer un plan d’intervention quinquennal ;

❏     Améliorer la sécurité du réseau cyclable à toutes les intersections et sortie de ruelles de l’arrondissement par l’aménagement de mesures requises ;

❏     Créer un réseau local de pistes cyclables unidirectionnelles en site propre;

❏     Mettre en place un plan de déneigement efficace sur l’ensemble du réseau cyclable;

❏     Créer des corridors sécuritaires novateurs pour les déplacements des écoliers vers les écoles ;

❏     Mettre en place un programme de zones piétonnes et/ou partagées pour favoriser la convivialité des déplacements dans les secteurs où il y a une forte densité de déplacements à pied ;

❏     Mettre en place un réseau de parcours piétons sur l’ensemble du territoire de l’arrondissement ;

❏     Installer des bornes kilométriques pour identifier les lieux générateurs de déplacements sur l’ensemble du territoire de Rosemont – La Petite-Patrie ;

❏     Mettre en place un programme de jeux libres dans les rues de l’arrondissement ;

❏     Mettre en place une politique d’accessibilité universelle dans toutes les mesures favorisant le transport actif et collectif ;

❏     Poursuivre le plan d’apaisement de la circulation sur l’ensemble du réseau routier de l’arrondissement, notamment en poursuivant et en mettant en place les projets suivant : Espace Beaubien, le P’tit Beaubien, de Bordeaux, la sécurisation du secteur Père-Marquette, la rue des Carrières, la Promenade Rosemont, etc.;

❏     Poursuivre les représentations auprès de la STM afin d’améliorer l’offre de transport collectif sur l’ensemble du territoire de Rosemont – La Petite-Patrie;

❏     Tout mettre en oeuvre afin de favoriser l’électrification des transports.

Consultez notre Plan de mobilité active Vision zéro

Environnement

Poursuivre la révolution verte de Rosemont – La Petite-Patrie afin d’assurer que l’arrondissement demeure le leader québécois en matière d’environnement.

❏     Faire de Rosemont – La Petite-Patrie un arrondissement zéro déchet ;

❏     Bonifier le programme de ruelles vertes afin de créer davantage de parcours champêtres et ludiques ;

❏     Permettre l’aménagement de jardins collectifs libres dans les parcs de l’arrondissement ;

❏     Augmenter le nombre de projets de jardins de rue afin d’accélérer la déminéralisation de l’espace public ;

❏     Poursuivre le programme de valorisation du bois de frêne ;

❏     Poursuivre les initiatives en matières d’agriculture urbaine ;

❏     Favoriser la plantation d’arbres et d’arbustes fruitiers sur le domaine public;

❏     Favoriser la plantation d’asclépiades afin d’aider à la sauvegarde du monarque;

❏     Adopter un plan de sauvegarde et de valorisation du Bois des pères

Sports et loisirs

Développer une politique de sports et loisirs correspondant aux besoins actuels de la population de l’arrondissement en misant sur la participation et la hausse de l’activité physique chez les jeunes et moins jeunes

❏     Adopter une stratégie de lutte à l’obésité chez les jeunes en misant sur la hausse du taux d’activité physique à l’aide notamment de parcours actifs et d’aménagements de l’espace public encourageant l’activité physique;

❏     Doter l’arrondissement d’un plan directeur d’aménagement des parcs en accord avec la politique de sports et loisirs et implanter des lieux de détente, en mettant en valeur la biodiversité et en favorisant l’appropriation citoyenne;

❏     Développer une programmation extérieure complète de l’offre de loisirs de l’arrondissement ;

❏     Doter les parcs et espaces publics d’aménagements favorisant le jeu chez les jeunes ;

❏     Favoriser l’aménagement d’équipement permettant l’activité physique chez les aînés dans les parcs et espaces publics de l’arrondissement ;

❏     Favoriser la pratique libre de sports et loisirs dans les parcs et espaces publics de l’arrondissement ;

❏     Poursuivre la mise à niveau de toutes les installations sportives et de loisirs de l’arrondissement ;

❏     Doter l’est de l’arrondissement d’une infrastructure majeure de sports et loisirs, incluant entre autres un grand gymnase et une piscine intérieure ;

❏     Poursuivre la construction de nouveaux terrains de soccer synthétique afin de répondre à la hausse des besoins en collaboration avec la ville de Montréal et les arrondissements à proximité.

Aménagement urbain

Favoriser un aménagement urbain convivial et design qui permet son appropriation et son accessibilité par toutes et tous

❏     Adopter une politique d’accessibilité universelle pour tous les espaces publics de l’arrondissement ;

❏     Faire une analyse différenciée selon le sexe dans tous les projets d’aménagement de nouvel espace public et dans ceux existants et y faire les interventions requises et ce, afin de rendre plus sécuritaires nos espaces publics pour les personnes vivant des situations de vulnérabilité;

❏     Adopter une politique obligeant la tenue de concours de design pour tout nouvel aménagement d’un espace public, incluant les parcs, aires de jeux pour enfants, jeux d’eau, terrains sportifs, etc., en intégrant le processus de codesign avec les citoyens ;

❏     Adopter une politique de l’aménagement nordique afin de maximiser la capacité des résidents à profiter des espaces publics et des paysages de rue toute l’année;

❏     Permettre l’urbanisme tactique citoyen ;

❏     Intégrer le principe de jeu dans les aménagements d’espaces publics ;

❏     Favoriser la rétention des eaux de pluie et la lutte aux îlots de chaleur urbains dans tous les aménagements d’espaces publics, notamment en poursuivant le verdissement de la rue Bélanger.

❏     Favoriser l’aménagement d’espaces publics qui permettent la médiation sociale ;

❏     Adopter une politique d’aménagement d’espaces public par les citoyens ;

❏     Favoriser l’acquisition de terrain afin de créer de nouveaux parcs et espaces publics;

❏     Créer des espaces ludiques et de détente dans les différents secteurs institutionnels, commerciaux et industriels

❏     Aménager des zones ombragées dans les parcs et espaces publics de l'arrondissement

Culture

Favoriser une présence de la culture dans toutes les facettes de la vie des personnes qui vivent et qui se déplacent dans Rosemont – La Petite-Patrie

❏     Adopter une politique culturelle locale ;

❏     Hausser l’investissement dans le programme de murale de 20 000$ à 100 000$ par année ;

❏     Hausser l’investissement dans le programme d’oeuvre d’art public de l’arrondissement de 100 000$ à 150 000$ par année ;

❏     Hausser le fonds d’initiative culturelle de 30 000$ à 100 000$ par année ;

❏     Développer une stratégie de valorisation des lieux de diffusion artistique et culturelle ;

❏     Développer une programmation extérieure de la Maison de la culture de Rosemont – La Petite-Patrie accompagnée du financement nécessaire ;

❏     Favoriser les prestations artistiques et culturelles libres sur le domaine public de l’arrondissement ;

❏     Intégrer dans tous les projets d’infrastructure un volet culturel ;

❏     Poursuivre la stratégie de mise en valeur des lieux de diffusion extérieurs ;

❏     Débuter les travaux de la Maison de la culture dans l’ancienne piscine Rosemont en collaboration avec la ville de Montréal et le gouvernement du Québec ;

❏     Entamer la démarche de construction d’une bibliothèque dans l’est de l’arrondissement en collaboration avec la Ville de Montréal et les arrondissements à proximité et en concertation avec les usagers, citoyens et acteurs du milieu.

Développement économique

Faire de Rosemont – La Petite-Patrie un joueur clé dans le développement économique de Montréal en misant sur les grandes entreprises et le développement économique local

❏     Adopter une stratégie de valorisation des artères commerciales et des secteurs d’emplois de l’arrondissement ;

❏     Adopter une politique d’achat local à l’arrondissement ;

❏     Adopter une stratégie d’aménagement des rues commerciales et secteurs d’emplois ;

❏     Hausser le financement des sociétés de développement commercial (SDC) de 25 000$ par année ;

❏     Poursuivre le déploiement des mesures favorisant l’économie collaborative, en encourageant, par exemple des initiatives telles les bibliothèques d’outils, les joujouthèques, les centres de partage, etc ;

❏     Mettre en place une stratégie de réseautage entre les entreprises, commerces, entrepreneurs et institutions de l’arrondissement pour favoriser l’achat local entre les différents acteurs économiques ;

❏     Aider les associations commerciales volontaires à devenir des SDC ;

❏     Travailler en collaboration avec PME-MTL pour développement l’économie sociale et l’entrepreneuriat dans l’arrondissement ;

❏     Optimiser et améliorer les opérations, les processus et le service à la clientèle du guichet unique aux entreprises et aux investisseurs de l’arrondissement.

Services aux citoyens

S’assurer que chaque citoyen obtienne des services de haute qualité et garantir que tous les milieux de vie soient conviviaux, propres et sécuritaires

❏     Poursuivre l’amélioration des services des permis ;

❏     Améliorer la lutte aux dépôts sauvages ;

❏     Améliorer le règlement sur le bruit afin de garantir des interventions permettant aux citoyens de bénéficier d’un environnement exempt de nuisances sonores ;

❏     Améliorer les opérations de propreté sur les rues commerciales, sur les places publiques et dans les parcs ;

❏     Augmenter les interventions verdissement du domaine public afin d’améliorer la qualité du cadre de vie ;

❏     Poursuivre l’optimisation des opérations de colmatage des nids-de-poule par les cols bleus;

❏     Hausser les interventions de réfection mineure de trottoir par l’équipe des cols bleus ;

❏     Poursuivre le plan quinquennal de réfection des rues locales ;

❏     Poursuivre la lutte aux graffitis.