Valérie Plante présente ses priorités pour l'est devant la Chambre de commerce de l'Est de Montréal

Valérie Plante

Le 30 octobre 2017

En bref 

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal, était de passage à la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM), lundi, pour présenter sa vision pour ce secteur névralgique de la Ville de Montréal. L’aspirante mairesse de Montréal a également répondu aux cinq priorités identifiées par la CCEM pour le développement économique de l’est de Montréal, soit le prolongement du métro vers l’est, l’amélioration de l’offre de transport en commun dans les pôles d’emplois, le prolongement de l’avenue Souligny et du boulevard L’Assomption, le déploiement de la Cité de la logistique et la réfection de la rue Notre-Dame.

 

Faits saillants

  • Prolongement du métro vers l’est

    Tout au long de sa campagne électorale, Valérie Plante a misé sur l’amélioration du transport en commun afin d’aider les Montréalais à se déplacer. Le prolongement de la ligne bleue vers l’est fait partie des priorités de Projet Montréal et de Valérie Plante. La cheffe de Projet Montréal a également proposé la construction d’une nouvelle ligne de métro permettant de relier Montréal-Nord et Lachine en passant par le centre-ville. La ligne rose permettrait de desservir quelque 250 000 personnes par jour, de soulager la ligne orange et de réduire considérablement les temps de déplacement des résidents des quartiers mal desservis par le transport en commun, notamment dans l’est de Montréal.

 

  • Amélioration de l’offre de transport en commun dans les pôles d’emplois

    La mobilité des Montréalais est au cœur des préoccupations de Projet Montréal et de Valérie Plante. C’est pourquoi le premier geste de Valérie Plante en tant que mairesse de Montréal sera de commander les 300 nouveaux autobus hybrides qu’il faut pour que la STM soit en mesure d’offrir un service d’autobus fiable et qualité. Ces bus, qui seront mis en service d’ici 2020, permettront de mieux desservir les quartiers éloignés du métro. L’est de Montréal pourrait grandement tirer profit de l’ajout d’autobus sur la route. Valérie Plante s’engage à prioriser les secteurs présentement mal desservis, notamment les zones d’emplois, pour assurer une amélioration du service et de la fréquence.

 

  • Raccordement de l’avenue Souligny et prolongement du boulevard de L’Assomption : vers une meilleure acceptabilité sociale

    La réalisation des projets de raccordement de l’avenue Souligny et de prolongement du boulevard de L’Assomption permettra de retirer le transport des marchandises des rues locales, ce qui contribuera à la sécurité et au bien-être des résidents du secteur qui font les frais du passage quotidien de camions. Valérie Plante et Projet Montréal privilégient un tracé unique afin d’assurer une meilleure cohabitation avec les quartiers résidentiels. Les impacts du projet de prolongement doivent aussi être rendus publics afin d’en assurer l’acceptabilité sociale.

 

  • Cité de la logistique : une consultation publique et une planification

    Des milliers de résidents, voisins du secteur où doit se déployer la Cité de la logistique, se sont mobilisés pour demander à être entendus sur l’avenir de ce site. Pas moins de 6600 personnes ont signé une pétition pour réclamer une consultation publique sur le projet. Valérie Plante estime qu’il est essentiel de prendre en considération leurs inquiétudes afin de présenter un projet qui contribuera au développement économique du secteur en contribuant à la qualité de vie des résidents. Valérie Plante souhaite qu’un Programme particulier d’urbanisme soit élaboré pour le secteur afin que tous les aspects du projet soient étudiés et soumis à une consultation publique de sorte qu’un projet profitable tant pour les acteurs économiques que pour les citoyens soit élaboré.

 

  • Développer le transport collectif dans l’axe de la rue Notre-Dame

    La réfection de la rue Notre-Dame se fait attendre depuis de trop longues années. La congestion y est omniprésente, la chaussée y est dégradée et aucune mesure préférentielle pour le transport en commun n’y est proposée. Valérie Plante souhaite collaborer avec le gouvernement du Québec afin de développer un projet qui puisse décongestionner la rue et améliorer l’accès au transport collectif pour les résidents de l’est de Montréal. La cheffe de Projet Montréal souhaite par ailleurs que les citoyens de Montréal qui vivent aux abords de la rue Notre-Dame soient consultés en amont afin d’assurer que le projet de réfection réponde aussi à leurs besoins et contribuent à améliorer leur qualité de vie.

 

  • Développement économique et zones d’emplois

    La cheffe de Projet Montréal a profité de son passage devant la CCEM pour présenter ses priorités en matière de développement économique dans l’est de Montréal. La cheffe de Projet Montréal souhaite développer durablement les secteurs industriels existants en misant sur la décontamination des sols et la mise en place de zones 4.0 pour développer l’expertise et les talents. Projet Montréal veut également miser sur un plan commerce ambitieux pour soutenir le développement des petites entreprises dans le secteur. Finalement, Valérie Plante s’engage à renouveler le programme PR@M Industrie afin de mieux soutenir les joueurs existants.

 

Citation

« L’est de Montréal offre un potentiel immense, c’est pourquoi il est essentiel d’y assurer un transport en commun de qualité, d’y décontaminer les sols et d’y favoriser l’essor des commerces et des entreprises, notamment par la mise en place d’un plan commerce ambitieux, la poursuite d’initiatives d’écologie industrielle, le renouvellement du PR@M Industrie et le développement des secteurs d’avenir. L’est de Montréal doit aussi demeurer un secteur où il fait bon vivre et où les familles s’installent et grandissent. C’est pourquoi nous devons nous assurer que les grands projets qui s’y développent soient réalisés de concert avec les résidents. L’est de Montréal mérite une meilleure mobilité, des zones d’emplois dynamiques, des quartiers vivants et des services de qualité. Avec mon équipe, c’est ce que je m’engage à offrir. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.