L’augmentation des problèmes de mobilité inquiète Projet Montréal

Montréal, le mardi 21 mars 2017 – La croissance du nombre de véhicules dans la région de Montréal, qui entraîne une augmentation importante des problèmes de mobilité, inquiète l’Opposition officielle.

« Le problème de l’augmentation du nombre d’autos sur les routes, c’est que les bouchons de circulation ne font que prendre de l’ampleur à toutes heures du jour. Les problèmes de circulation, c’est bien connu, sont une perte de productivité énorme et entraînent des coûts faramineux pour l’économie de Montréal », a déclaré la cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante.

Depuis trois ans, les bouchons de circulation touchent aussi le système du métro de Montréal. « Avant les Montréalais pouvaient compter sur une alternative fiable avec le métro, mais en raison des coupes imposées à la STM par l’administration Coderre, beaucoup de gens préfèrent ne plus prendre le risque de devoir composer avec une panne de métro et choisissent l’automobile », a affirmé Valérie Plante.

Dans un contexte où le réseau routier et le système de transport en commun sont surchargés, Projet Montréal réitère l’importance d’investir dans l’amélioration du transport en commun et dans les infrastructures qui favorisent les transports actifs. « On doit mettre en place des solutions pour réduire la congestion et faciliter les transports actifs. Dans ce contexte,  inclure un lien piéton et cycliste dans le projet de réaménagement de l’échangeur Turcot, ce n’est pas une lubie, c’est la chose à faire », a conclu Valérie Plante.

 

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838, marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.