Projet Montréal souhaite bonifier la subvention offerte aux familles montréalaises qui veulent acquérir une propriété

Depuis 2012, 136 000 personnes, dont 56 000 familles avec enfants, ont quitté Montréal, notamment en raison du prix élevé des logements. Projet Montréal souhaite bonifier la subvention municipale pour l’acquisition d’une propriété afin qu’elle reflète davantage la réalité du marché et qu’elle permette réellement de freiner l’exode des familles.

« Le programme d’aide financière adopté par la Ville de Montréal en 2014 pour faciliter l’acquisition d’une propriété est inadéquat. Les jeunes familles qui souhaitent s’en prémunir se rendent rapidement compte que le prix d’achat maximal prévu par le programme ne correspond absolument pas aux prix du marché et que très peu de résidences, particulièrement dans les quartiers centraux desservis par le transport en commun, y sont admissibles. Pour convaincre les familles de demeurer à Montréal, il est impératif de revoir le prix d’achat maximal prévu et les montants offerts aux nouveaux propriétaires », a déclaré Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Présentement, les familles avec au moins un enfant qui souhaitent acquérir une propriété de moins de trois chambres doivent se contenter de résidences dont le prix ne dépasse pas 280 000$ afin d’obtenir la subvention de 5000$. Par contre, si elles acquièrent un logement qui compte au moins trois chambres, elles peuvent dépenser jusqu’à 360 000$. Dans ces cas, un logement de moins de 96 mètres carrés (1033 pieds carrés) leur vaudra une subvention de 5000$. Cette subvention grimpera à 6250$ si l’unité compte plus de 96 mètres carrés.

« Le prix des unités familiales des quartiers centraux oscille entre 410 000$ et 520 000$. On est très loin du 360 000$ que la Ville de Montréal a fixé comme prix maximal pour les logements familiaux admissibles à la subvention. La Ville devrait fixer ce prix maximal à 500 000$ afin de respecter la réalité du marché et devenir un véritable outil pour aider les familles à rester à Montréal », a affirmé Richard Ryan, porte-parole de l’Opposition officielle en matière d’accessibilité au logement.

Projet Montréal estime que la Ville de Montréal doit aussi revoir les montants offerts aux familles qui se qualifient pour la subvention prévue par le programme d’aide financière. Ainsi, la subvention de 5000$ prévue pour les familles qui achètent un logement familial devrait atteindre 8000$. Les familles qui achètent un logement familial de plus de 96 m2 devraient quant à elle avoir droit à 10 000$, plutôt que les 6250$ présentement offerts. « Les montants qui sont offerts en ce moment ne sont pas significatifs et ne suffisent pas à convaincre les familles de choisir Montréal. La Ville doit ajuster le tir et bonifier l’aide offerte pour que la subvention devienne un réel avantage concurrentiel de Montréal. Loin d’être des dépenses superflues, ces subventions bonifiées permettraient d’attirer des familles qui participeront à la vitalité et au dynamisme économique, social et culturel de Montréal. Tout le monde y gagnerait », a soutenu Valérie Plante.

L’Opposition officielle présentera une motion à cet effet lors du conseil du 23 janvier. Pour en connaître les détails, cliquez ici.

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, directrice de cabinet, Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.