PTI de la STM : 1 milliard de dollars n’ont pas été dépensés

Alors que le réseau de transport en commun montréalais est sous pression, la Société de transport de Montréal (STM) a laissé dormir, depuis 2013, un milliard de dollars qu’elle avait pourtant inscrits dans son Programme triennal d’immobilisation (PTI).

« Depuis l’élection de Denis Coderre, la STM a cessé d’investir dans ses infrastructures, ses équipements et dans des projets d’avenir. Si la STM et son président, qui, rappelons-le, a été nommé par le maire Coderre, avaient eu le courage de leurs ambitions, ils auraient pu utiliser ce montant planifié pour améliorer le service offert aux usagers. La STM a plutôt choisi de reporter dans le temps ces investissements », a dénoncé Craig Sauvé, porte-parole de l’Opposition officielle en matière de transport.

Ces investissements auraient permis d’acquérir 1000 bus hybrides ou électriques. La flotte d’autobus de la STM serait alors passée de 1800 à 2800 bus. « La STM a expliqué la baisse des investissements prévus au PTI par les retards dans la livraison des métros Azur. Si tel est le cas, pourquoi la STM n’a-t-elle pas tout simplement réalloué ces sommes afin de profiter de l’argent disponible pour améliorer le service autrement? Pendant que cet argent dort, les usagers continuent de se plaindre de files d’attente interminables pour prendre l’autobus et de métros bondés qui leur passent sous le nez », a ajouté Sylvain Ouellet, porte-parole en matière de développement durable.

Voici le portrait des PTI de la STM depuis 2013 :

Année Investissements prévus Sommes révisées l’année suivante Réduction
2014 758 M$ 566 M$ 192 M$
2015 845 M$ 621 M$ 224 M$
2016 939 M$ 639 M$ 300 M$
2017 1175 M$ 887 M$ 288 M$

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, attachée de presse, Cabinet de l’opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.