Massacre à la tronçonneuse au parc Jean-Drapeau : Projet Montréal réclame la mise à niveau des infrastructures publiques

Parc Jean-Drapeau 

Montréal, le jeudi 30 mars 2017 – Projet Montréal réclame la mise à niveau des infrastructures publiques du parc Jean-Drapeau, qui fait présentement l’objet d’un vaste chantier de réaménagement.  « On assiste au saccage du parc Jean-Drapeau pour construire un amphithéâtre qui ne profitera qu’aux promoteurs privés. L’administration Coderre a choisi de couper plus de 1000 arbres et de bétonner l’esplanade du parc Jean-Drapeau sans réfléchir à l’avenir du lieu et sans jamais consulter la population. Les Montréalais méritent pourtant des aménagements de qualité ouverts à tous », a déclaré Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Projet Montréal dénonce, depuis l’annonce du réaménagement de 73 M$ du parc Jean-Drapeau, le manque de vision de l’administration Coderre, qui l’a conduite à développer le site à la pièce, sans souci de cohérence, ni de respect de l’environnement et sans se préoccuper des réels besoins des Montréalais. « Denis Coderre veut réaménager l’île au bénéfice d’un promoteur privé, sans demander l’avis de quiconque et en utilisant l’argent des contribuables. Pendant ce temps, les espaces publics sont laissés à l’abandon et dépérissent depuis de nombreuses années, faute d’investissements suffisants », a ajouté Valérie Plante.

La coupe massive d’arbres, l’assèchement de plans d’eau et la minéralisation d’espaces verts transformeront pendant des décennies le visage du parc Jean-Drapeau. « On est en train de massacrer un espace naturel pour les familles, les sportifs et les amateurs de plein air pour trois spectacles par année. En contrepartie,  les deux projets destinés au grand public, soit la promenade panoramique riveraine au bord du fleuve et la Place des Nations, ont perdu la majeure partie de leur financement. Cette iniquité doit être corrigée », a affirmé Alain Vaillancourt, porte-parole de Projet Montréal en matière de sports et loisirs.

Projet Montréal déplore enfin que le chantier du parc Jean-Drapeau privera les Montréalais du complexe aquatique cet été. « Les équipes sportives, les familles et les amateurs de plein air ne devraient pas faire les frais d’un projet pensé pour un promoteur privé. Il est impératif de trouver une solution à court terme pour que tous puissent bénéficier des installations du complexe aquatique Jean-Drapeau cet été », a conclu Alain Vaillancourt.

 

Renseignements :

Marc-André Viau, attaché de presse, Opposition officielle à la Ville de Montréal 514 872-1108 / 514 245-6838 marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.