Valérie Plante veut prioriser les besoins des familles dans le redéveloppement de l’ancien hôpital de Montréal pour enfants

 

Montréal, le lundi 20 mars 2017 – Le redéveloppement de l’ancien hôpital de Montréal pour enfants doit être conçu en fonction des besoins des familles montréalaises et de son milieu d’insertion, estime Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle. Projet Montréal est préoccupé par l’intégration de ce projet dans le quartier et par l’absence de critères importants pour attirer les familles, tels que les logements de grande taille, la qualité des parcs et la présence d’une école. Ces préoccupations seront présentées à l’Office de consultation publique de Montréal ce soir.

La cheffe de Projet Montréal demande aux responsables du projet de redéveloppement de l’ancien hôpital de Montréal pour enfants d’y inclure les infrastructures nécessaires pour retenir les familles à Montréal. En effet, pour l’instant, les plus grands logements prévus dans le projet ne font que 65 mètres carrés (700 pieds carrés). « Il est utopique de croire qu’une famille qui souhaite s’établir à Montréal cherchera à le faire dans un logement de 700 pieds carrés. Le projet doit inclure des logements de grande taille, c’est-à-dire plus de 1000 pieds carrés. La Stratégie centre-ville stipule d’ailleurs que des logements de grande taille doivent être favorisés au centre-ville afin d’y attirer des familles », a affirmé Valérie Plante.

Les écoles du secteur étant déjà surpeuplées, l’Opposition officielle joint sa voix à celle de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) qui réclame qu’une école soit intégrée dans le projet de redéveloppement du Children’s. « Si nous voulons attirer des familles, nous devons nous assurer qu’elles aient accès aux services essentiels. Il nous apparaît primordial de planifier immédiatement la construction d’un établissement d’enseignement afin que les premières familles à s’établir dans le nouveau quartier puissent en profiter dès leur arrivée », a déclaré Valérie Plante.

Il en va de même pour les parcs et les aires de jeux pour enfants. Les résidents réclament depuis des années qu’un grand parc de qualité et des équipements récréatifs voient le jour dans ce secteur, sans succès. « Lors des débats entourant le projet immobilier du Domaine des Franciscains, le maire a promis qu’un parc serait ajouté au projet du Children’s. Qu’elle ne fut pas notre déception de constater que le parc en question était de taille restreinte et à l’ombre d’immenses tours! », a souligné Valérie Plante.

La cheffe de Projet Montréal déplore aussi le fait que le projet tourne complètement le dos aux hauteurs historiques du quartier et à son patrimoine. Avec ses tours de 20 à 32 étages, le projet est en complète rupture avec le quartier qui compte généralement des bâtiments de 3 étages ponctués de quelques tours. De plus, la disparition de l’aile D, de style art déco, est particulière déplorable. « Le promoteur ne nous a pas convaincus de la pertinence de raser cette portion du Children’s. Au contraire, cette partie de l’ancien hôpital présente un potentiel de requalification. Nous ne pouvons accepter de simplement rayer l’histoire de l’ancien hôpital de Montréal pour enfants », a conclu Valérie Plante.

 

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838, marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.