Valérie Plante répond favorablement aux demandes de la Coalition régionale étudiante de Montréal

 Valérie Plante

 Le 12 octobre 2017

En bref

Après avoir rencontré la Coalition régionale étudiante de Montréal (CREM) le 5 octobre et avoir échangé sur les enjeux qui touchent directement la communauté étudiante montréalaise, Valérie Plante a répondu avec intérêt au questionnaire envoyé aux partis politiques, mardi. La cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal a répondu favorablement à toutes les demandes de la CREM, notant au passage que les revendications de la communauté étudiante de Montréal se reflétaient déjà dans les priorités de Projet Montréal.

 

Faits saillants 

  • Valérie Plante a rencontré la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM) rapidement après avoir reçu leur invitation.

  • Les revendications de la CREM se reflétant déjà dans les priorités de Projet Montréal, Valérie Plante y a répondu positivement et dans les 24 h.

  • Valérie Plante s’est ainsi engagée à prioriser le dossier du prolongement de la ligne bleue, en plus de proposer la création de la ligne rose.

  • Valérie Plante a accueilli positivement l’idée de bonifier le service de nuit de la STM, qui s’inscrit dans la volonté de Projet Montréal de mettre en place une politique sur la vie nocturne.

  • Valérie Plante a rappelé son engagement de créer une tarification sociale pour la population vivant sous le seuil de faible revenu, ce qui inclut une grande majorité d’étudiants.

  • Valérie Plante a aussi rappelé sa volonté de construire davantage d’unités de logements sociaux sur le territoire montréalais.

  • Valérie Plante s’est engagée à réserver des sièges sur les comités spéciaux et les conseils d’administration des organismes relevant de la Ville aux personnes de moins de 35 ans.

  • De plus, Valérie Plante s’est engagée à développer des conseils jeunesse dans tous les arrondissements de Montréal et s’assurera que ces conseils soient paritaires et représentatifs de la diversité montréalaise.

  • Enfin, Valérie Plante a rappelé que Projet Montréal avait réclamé les votes sur les campus collégiaux et universitaires afin d’encourager le vote étudiant, une demande qui a malheureusement été rejetée par le maire sortant.

 

Citations 

« Les revendications de la Coalition régionale étudiante de Montréal sont en phase avec ce que les Montréalais que je rencontre sur le terrain demandent. Elles correspondent également aux priorités de Projet Montréal. Il est temps d’encourager l’implication des étudiants dans la vie politique montréalaise. La communauté étudiante de Montréal comprend que l’élection municipale du 5 novembre peut représenter un point tournant pour Montréal et veut faire partie du changement. C’est notre devoir de les accompagner. »  - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

 « Projet Montréal a demandé que des bureaux de vote soient installés sur les campus collégiaux et universitaires afin de faciliter la tâche des étudiants et de les encourager à voter. Cette demande a été rejetée par le maire sortant sans raison valable. Les jeunes sont intéressés par la politique municipale et ont des idées intéressantes à proposer. Nous devons leur ouvrir nos portes pour ensemble faire avancer Montréal. » - Valérie Plante

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.