Richard Ryan réside dans le Mile End depuis plus de 30 ans et est le père d’une fille de 17 ans. Avant d’être élu conseiller dans son district en 2009, il s’impliquait dans le quartier, notamment comme parent à l’école Lambert-Closse et au sein du Comité des citoyens du Mile End. Il a également œuvré une vingtaine d’années dans le réseau du communautaire et de la santé, carrière qu’il a délaissé pour se consacrer à plein temps à son nouveau rôle.

C’est avec succès que M. Ryan a travaillé sur les dossiers que lui a confié le maire d’arrondissement, Luc Ferrandez. De 2009 à 2013, avec la collaboration des partenaires du milieu, il a aidé à concrétiser l’implantation des marchés publics, la réalisation de 350 unités de logements sociaux et communautaires, la pérennisation de 212 000 pieds carrés d’ateliers d’artistes sur 30 ans et la préservation du Champ des possibles en zonant ce terrain de 1,4 hectare en espace naturel.

La grande préoccupation de M. Ryan demeure, par soucis de solidarité avec les gens à revenus modestes, le maintien de la mixité sociale dans les quartiers centraux, via un maintien et un meilleur accès au logement. L’appropriation des espaces publics pour les piétons, cyclistes et pour du verdissement est également un enjeu important pour lui.

Il a été au cours du second mandat 2013-2017 porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation et président du caucus du parti. Il croit toujours fermement que Projet Montréal est la seule formation politique au niveau municipal qui le rejoint dans ses valeurs et sa vision. Et c’est pourquoi en amont de l’élection de 2017, il a présidé un vaste chantier sur l’habitation dont les conclusions ont servi à la plate-forme électorale.

Réélu pour un 3e mandat dans le district Mile End, Richard Ryan s’est vu confié par la mairesse, les responsabilités de la présidence de la Commission du conseil sur le développement économique, urbain et de l’habitation, ainsi qu’un siège à la Commission de la Communauté Métropolitaine de Montréal sur le logement social. La mairesse de Montréal l’a aussi nommé conseiller désigné dans l’arrondissement Ville-Marie où il occupe le poste de vice-président du Comité consultatif d’urbanisme dans cet arrondissement du centre-ville. Il est souvent consulté par les autres arrondissements sur les questions de gentrification et d’habitation.

Actualités