Rosemont–La Petite-Patrie s’engage dans une démarche zéro déchet

François William Croteau

Montréal, le 30 août 2017 – Fort du succès que connaissent les diverses collectes sélectives sur son territoire et en parallèle avec l’élaboration de son nouveau plan local de développement durable, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie s’engage à diminuer son empreinte écologique en adoptant une approche zéro déchet et invite la population à emboîter le pas.

« Déjà, nos citoyens participent grandement à l’effort collectif de réduction des matières enfouies en étant parmi les montréalais qui recyclent et compostent la plus grande quantité de matière par personne par an, explique le maire de l’arrondissement, François William Croteau. Bien que ces chiffres soient positifs, nous désirons aller encore plus loin en mettant en place des pratiques exemplaires dans nos installations, ainsi qu’en offrant des outils aux résidants qui souhaitent adopter un mode de vie plus vert ».

Vers des installations écologiques et responsables

Pour diminuer son impact sur l’environnement, l’Arrondissement compte déployer une série de mesures de réduction, de recyclage et de réemploi dans ses établissements au cours des prochains mois, en plus de faire de la sensibilisation et de la formation auprès des employés. Ces nouvelles pratiques permettront notamment à l’administration  d’entreprendre des démarches en vue d’obtenir une certification du programme ICI ON RECYCLE, de RECYC-QUÉBEC, pour ses différentes installations.

Accompagner les citoyens vers le zéro déchet

Dans un deuxième temps, l’Arrondissement souhaite développer, dès 2018, un programme d’accompagnement pour les familles désireuses de réduire à la source et d’adopter un mode de vie zéro déchet. À l’instar de municipalités comme Roubaix et Miramas en France, Rosemont–La Petite-Patrie proposerait aux ménages participants divers outils leur permettant de réduire la taille de leur sac à ordures, par exemple des ateliers pratiques sur différentes thématiques comme le compostage ou la réduction à la source, des rencontres collectives et du matériel pour mesurer leur progrès au quotidien.

« Quoi de mieux que de vivre dans un arrondissement où les initiatives sont mises en œuvre pour améliorer notre relation avec l'environnement et pour tisser de meilleurs liens sociaux? souligne Mélissa de La Fontaine, conférencière et consultante zéro déchet. En s'engageant à tendre vers le zéro déchet, l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie démontre une fois de plus son leadership environnemental, social et économique et me rend fière d'habiter le quartier. »  

Une liste impressionnante de projets durables

Rappelons que plusieurs initiatives sociales et environnementales ont été mises de l’avant ou soutenues par l’Arrondissement au cours des derniers mois, notamment la création d’une subvention à l’achat et à la location de couches lavables pour les familles et l’octroi d’une contribution de 85 000 $ au Centre de ressources et d’action communautaire de La Petite-Patrie (CRAC-PP) pour le développement d’un projet de récupération, de distribution et de transformation de denrées invendues du marché Jean-Talon

Please check your e-mail for a link to activate your account.