Service réduit sur 47 lignes d’autobus en 2017 : Projet Montréal exige que la STM rétablisse le niveau de service

La Société de transport de Montréal (STM) a réduit le service sur 47 de ses 221 lignes de bus en 2017, révèlent les données de Transit App.

« Alors que la congestion à Montréal fait les manchettes et que le maire Coderre devrait miser sur le développement du transport en commun pour sortir la ville de ce bourbier, on apprend que la STM a réduit le service sur 47 de ses lignes. Cette situation est absolument inacceptable. Comment pouvons-nous attirer de nouveaux usagers si on diminue le nombre de départs d’autobus dans plusieurs quartiers? La STM doit rétablir dans les plus brefs délais le niveau de service sur les 47 lignes où il a été réduit », a réclamé Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Parmi les lignes de bus qui ont connu les plus importantes baisses de service figurent la 747 Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau (195 départs de moins chaque semaine), la 106 Newman (93 départs de moins chaque semaine) et la 41 Quartier Saint-Michel/Ahuntsic (85 départs de moins chaque semaine). « Denis Coderre se plait à faire la promotion de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, allant même jusqu’à vouloir se payer un aller-retour à Shanghai pour inaugurer un nouveau vol direct. Et pourtant, il accepte sans broncher que la STM coupe chaque semaine 195 départs du bus 747 vers l’aéroport, soit 14% du service. Pour développer l’aéroport, il faut le rendre accessible au plus grand nombre possible, ce qui passe inévitablement par une meilleure desserte du transport collectif », a dénoncé Sylvain Ouellet, porte-parole en matière de développement durable.

Projet Montréal déplore par ailleurs qu’il aille fallu obtenir les données de Transit App pour constater l’ampleur des coupes sur 47 lignes de bus de la STM. « La STM a annoncé l’ajout de 100 000 heures de service de bus pour 2017, mais jamais elle n’a mentionné son intention de réduire l’offre de service sur un peu plus de 20% de ses lignes. On a l’impression que la STM a dû déshabiller Paul pour habiller Jean. Tant que la Ville n’accordera pas un financement suffisant à la STM, cette dernière n’aura jamais les moyens de ses ambitions et les Montréalais resteront sur leur faim. Rappelons que le niveau de service offert aujourd’hui aux Montréalais est toujours inférieur à ce qu’il était en 2012, avant l’arrivée de Denis Coderre », a conclu Valérie Plante.

Lignes les plus affectées par la réduction du nombre de départs

Lignes Nombre de départs coupés par semaine
747 Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau 195
106 Newman 93
41 Quartier Saint-Michel/Ahuntsic 85
211 Bord-de-Lac 45
44 Armand-Bombardier 32
12 Île-des-Soeurs 31
76 McArthur 28 (-58% du service)

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, directrice de cabinet, Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

Please check your e-mail for a link to activate your account.