Valérie Plante s'engage à rembourser la taxe de bienvenue aux familles qui font l'achat d'une propriété

 Taxe de bienvenue

Le 19 octobre 2017

En bref

L’exode des familles est un phénomène qui afflige Montréal depuis de nombreuses années. Entre 2010 et 2016, quelque 30 000 enfants de moins de 15 ans ont quitté l’île de Montréal avec leurs parents. Valérie Plante souhaite offrir aux familles un réel incitatif à s’établir à Montréal. La cheffe de Projet Montréal propose ainsi de rembourser la taxe de bienvenue aux familles ayant au moins un enfant qui font l’acquisition de leur première propriété en tant que famille à Montréal. Projet Montréal estime qu’environ 5100 familles pourront profiter chaque année du remboursement de la taxe de bienvenue. Plusieurs sondages ont démontré que les futurs acheteurs privilégient l’acquisition d’une propriété à Montréal. En remboursant la taxe de bienvenue aux familles, Valérie Plante espère qu’il leur sera plus facile de réaliser leur souhait.

 

Faits saillants

  • Projet Montréal s’engage à rembourser la taxe de bienvenue aux familles ayant au moins un enfant qui font l’acquisition d’une propriété à Montréal.

  • Le programme qui sera mis en place s’adressera à la majorité des familles, sans restriction liée au prix de la propriété.

  • Le remboursement sera plafonné à 5000$ et ne pourra être réclamé qu’une fois. À partir de la mise en place du programme, les familles auront quatre ans pour faire une demande de remboursement.

  • L’écart entre les prix médians des propriétés de Montréal et de la banlieue peut atteindre 100 000$.

  • Le programme de remboursement de la taxe de bienvenue pourra profiter à quelque 5100 familles chaque année.

  • Depuis le 1er janvier 2017, la Land Transfer Tax, l’équivalent ontarien de la taxe de bienvenue, est remboursée aux premiers acheteurs, jusqu’à concurrence de 4000$, par le gouvernement provincial.

  • Plusieurs sondages commandés par la Ville de Montréal et la SHDM ont démontré que les futurs acheteurs souhaitaient demeurer à Montréal. Pourtant, bon an, mal an, des milliers de familles quittent Montréal pour la banlieue en quête d’un logement plus abordable.

  • L’échelle servant au calcul des droits de mutation n’a pas été révisée depuis 1992, alors que le prix des propriétés résidentielles a presque triplé depuis.

  • Le remboursement de la taxe de bienvenue constituera un outil efficace pour attirer et retenir les familles à Montréal.

  • Projet Montréal révisera également le programme d’accès à la propriété afin qu’il reflète enfin la réalité du marché immobilier montréalais et profite à davantage de familles.

 

Citations

« Les familles montréalaises peinent à s’offrir une maison à Montréal et la Ville n’en fait pas assez en ce moment pour leur venir en aide. Pour freiner l’exode des familles, nous devons leur donner un répit. C’est ce que nous proposons avec le remboursement de la taxe de bienvenue pour les familles qui achètent une propriété à Montréal. Rien ne peut remplacer le dynamisme économique, social et culturel que créent les familles en ville. Nous devons leur donner les moyens de s’établir à long terme à Montréal. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« Le prix croissant des propriétés à Montréal représente un défi de taille pour les jeunes familles qui cherchent à faire l’acquisition de leur première maison. Pour concurrencer la banlieue, où le prix des propriétés est souvent beaucoup moins élevé, il importe d’offrir des incitatifs sérieux qui profiteront au plus grand nombre de familles possible. C’est ce que nous proposons avec le remboursement de la taxe de bienvenue, mais aussi avec la révision du programme d’aide à l’accès à la propriété. » - Michèle Chappaz, candidate à la mairie de Verdun

 

Please check your e-mail for a link to activate your account.