Valérie Plante s'engage à adopter un plan de transport adapté aux besoins des aînés de Montréal

 

En bref

En 2026, plus d’un Montréalais sur cinq (21 %) aura atteint ou dépassé le cap des 65 ans. Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal, adoptera un Plan de transport adapté aux besoins changeants des Montréalais de manière à mieux intégrer les besoins des aînés dans la planification urbaine et des transports. Les aînés sont surreprésentés dans les collisions et ils sont plus nombreux à décéder à la suite de celles-ci. Projet Montréal s’engage à rendre les rues de Montréal plus sécuritaires pour les aînés, mais aussi pour tous les usagers les plus vulnérables.

 

Faits saillants

  • En 2016, 63 piétons ont été heurtés mortellement au Québec. Pas moins de 55 % des victimes étaient âgées de 55 ans et plus.

  • Une caractérisation des lieux accidentogènes pour les aînés sera réalisée et des interventions seront menées sur le terrain afin de sécuriser les endroits problématiques.

  • Projet Montréal estime qu’il est urgent d’agir pour sécuriser les déplacements des aînés.

  • En 2026, 21 % des Montréalais seront âgés de 65 ans ou plus.

  • Plus de la moitié des Montréalais de 85 ans et plus ne possède pas de permis de conduire.

  • Les initiatives mises en place par l’administration sortante n’accordent pas suffisamment d’importance ni de moyens à l’enjeu de la mobilité des aînés, qui est pourtant une dimension centrale de leur bien-être et de leur sécurité.

  • Le plan de Projet Montréal inclut l’augmentation des temps de traverse, l’aménagement de saillies de trottoir pour rendre les intersections plus sécuritaires et l’amélioration de l’offre de service en transport en commun à l’extérieur des heures de pointe.

 

Citations

« Le vieillissement de la population entraînera d’importants changements dans les habitudes de déplacements de nombreux Montréalais. Nous devons doter Montréal d’un plan de transport qui tienne compte des besoins des aînés et de leur sécurité. Ce n’est pas normal que les aînés n’aient pas le temps de traverser la rue parce que le feu piéton ne dure que quelques secondes. Ce n’est pas normal que les piétons soient surreprésentés dans les collisions avec des voitures. Ce n’est pas normal que certaines personnes âgées aient peur de sortir de chez elles parce qu’elles ne se sentent pas en sécurité dans les rues de Montréal. Nous nous engageons à leur offrir un environnement sécuritaire, agréable et convivial. » - Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal et aspirante mairesse de Montréal

« Planifier la ville en tenant compte des aînés, c’est planifier une ville accessible et sécuritaire pour tous. Qu’il s’agisse d’allonger les temps de traverse, d’aménager des saillies de trottoir pour rendre les intersections plus sécuritaires ou d’améliorer l’offre de service en transport en commun à l’extérieur des heures de pointe, tous les Montréalais – jeunes, aînés, familles, piétons et cyclistes – pourront profiter des avancées offertes par le Plan de transport adapté aux besoins changeants des Montréalais. En mettant en œuvre notre plan, nous contribuerons aussi à rapprocher Montréal des objectifs de la Vision Zéro, que nous comptons bien atteindre. » - Émilie Thuillier, candidate à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville

Please check your e-mail for a link to activate your account.
    commented on Valérie Plante s'engage à adopter un plan de transport adapté aux besoins des aînés de Montréal 2017-09-28 20:20:48 -0400
    One thing that is overlooked above is the need to build elevators in all metro stations and improve bus ramps for older people and people with disabilities or limited mobility. On the other hand, we have to be careful that increasing sidewalk projections into the road doesn’t force cyclists into the path of cars or create excessive car congestion. Better generally to increase times to cross the street.