Conseil de direction

Le Conseil de direction est la principale instance décisionnelle du parti, à l’exception du congrès des membres et du conseil général. Ses membres administrent les affaires du parti, s’assurent de la mise en place des décisions prises par les membres lors des réunions d’instance, et veillent au respect des règles de gouvernance du parti par les employé.e.s, élu.e.s et militant.e.s. Les membres du parti, les femmes, les jeunes et les personnes issues de la diversité y sont représenté.e.s.

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal

Valérie Plante a quitté son Abitibi natale à l’âge de 19 ans pour s’installer à Montréal. Après un baccalauréat en anthropologie, une maîtrise en muséologie, un certificat en intervention multiethnique et une longue expérience de terrain dans plusieurs organismes communautaires, Valérie prend la tête du réseau national de la Fondation Filles d’action. En 2013, elle fait le saut dans l’arène politique. Malgré une adversaire de taille, Louise Harel, Valérie remporte l’élection et devient conseillère de la ville dans le district de Sainte-Marie. Tout au long de cette élection, Valérie a su rallier les gens du district grâce à sa passion et sa vision progressiste.

Le 4 décembre 2016, Valérie Plante a été élue cheffe du parti par les membres de Projet Montréal.

Guedwig Bernier, président 

Militant de Projet Montréal depuis 2018, Guedwig était impliqué comme coordonnateur du sous-comité ethno-culture et responsable du volet finance au sein du CoALA de Rosemont, avant de devenir trésorier de Projet Montréal en 2019 puis président en 2020. Diplômé en science de la gestion de l’ESG-UQAM, il travaille dans le domaine des télécommunications. Né à Montréal de parents haïtiens, marié et père de 2 enfants, il s’investit depuis toujours au sein des organismes de la société d’accueil. Il soutient les initiatives touchant les jeunes que ce se soit le Fonds 1804, le Sommet socio-économique pour le développement des jeunes des communautés noires (SdesJ) ou bien l’organisme Pour 3 Points.

Guedwig est un infatigable militant qui met tout son coeur à l’ouvrage et qui mettra sa vaste expérience au service du parti.

Sophie Deleuil-Millette, vice-présidente, politique

Membre de Projet Montréal depuis 2006, Sophie a été très active au sein des instances du parti, notamment auprès du comité de direction, du Comité femmes et de l’ALA de Rosemont–La Petite-Patrie avant de solliciter à nouveau un mandat au Comité de direction.

Sophie a toujours eu Montréal tatouée sur le coeur : c’est avec le souhait de contribuer à faire de notre ville un endroit où il fait bon vivre, où les gens ont les moyens de vivre qu’elle s’implique dès 2008 au sein du milieu communautaire montréalais.

Intéressée par les enjeux écologiques et les enjeux sociaux, cette diplômée de science politique de l’UQAM et organisatrice communautaire en CIUSSS croit dur comme fer que la transformation de Montréal passe d’abord par la réélection de Valérie Plante et de son équipe!

Marie-Ève Veilleux, vice-présidente organisation

Militante de Projet Montréal depuis près de trois ans dont un an et demi à titre de co-coordonnatrice du coALA de Rosemont-La Petite-Patrie, Marie-Eve a participé et organisé de nombreuses activités de partage, de sensibilisation et d’information.

Traductrice dans le milieu scientifique, Marie-Eve a fait des études en traduction et en microbiologie à l’Université McGill, puis en bioéthique à l'Université de Montréal. Depuis 2012, elle fait du bénévolat pour l’organisme Santropol Roulant, notamment en mettant à profit son expérience de traductrice. Elle a également été active dans le milieu de la recherche, notamment à titre de membre du conseil d'administration de l’Alliance canadienne des arthritiques de 2009 à 2015, où elle a fait la promotion de la participation des patient.e.s au sein même des équipes de recherche scientifique. Très impliquée dans le milieu des personnes handicapées, surtout à Montréal, la création de communautés d'échange et de soutien est au coeur de l'activisme de Marie-Eve

Vacant, trésorerie

Christopher McCray, représentant des membres

Chercheur en science du climat, Chris McCray étudie les effets des changements climatiques sur les phénomènes météorologiques. Motivé par un désir de contribuer de façon concrète à la lutte aux changements climatiques, il commence à s’impliquer chez Projet Montréal au sein de l’association locale de Rosemont-La Petite-Patrie en 2018. Il a siégé comme responsable des adhésions ainsi que co-coordinateur du coALA de RPP et s’est également impliqué avec le Comité des jeunes du parti. Chris est diplômé d’un baccalauréat en sciences de l’atmosphère de la Northern Vermont University et d’un doctorat en sciences atmosphériques et océaniques de l’Université McGill. Maintenant résident du Centre-Sud, il s’intéresse particulièrement aux enjeux entourant la transition écologique et aux façons d’aménager les quartiers pour faire face aux changements climatiques. Il est membre du conseil d’administration de la Coalition Climat Montréal et s’implique activement dans les associations professionnelles nord-américaines en météorologie et en climatologie.

Célia Foizon, représentante des membres

Diplômée en langues étrangères appliquées, Célia a choisi Montréal comme ville d’adoption dans la toute jeune vingtaine. Passionnée par les relations humaines, elle est tour à tour employée, travailleuse autonome, entrepreneure et commerçante. Elle a évolué en gestion de projets, financement culturel et est maintenant bien ancrée dans le milieu communautaire où elle veille aux enjeux touchant les personnes de zéro à trente ans au sein d’une Table de quartier.

Quel que soit le secteur d’activité, ce sont la qualité du lien humain et le potentiel à rallier les gens qui la motivent à s’investir et à relever des défis. 

Citoyenne de MercierHochelaga-Maisonneuve, Célia a commencé à s’y impliquer le jour où elle a eu ses enfants. Elle a alors réalisé que la politique municipale pouvait avoir un impact direct et tangible sur la qualité de vie des citoyen.nes.

Elle a choisi de s’impliquer auprès du parti pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyen.nes et participer activement à la prochaine victoire de notre cheffe. Les dossiers qui lui tiennent particulièrement à cœur sont la mobilité, la résilience de la Ville et la participation citoyenne.

Hajar Jerroumi, représentante des membres

Diplômée de Relations internationales et Droit international de l'UQÀM et complétant une maîtrise en administration publique et internationale à l'ENAP, Hajar est juriste en droits humains. Après avoir oeuvré en droits des enfants, de la jeunesse et en éducation aux droits humains, elle est actuellement analyste des politiques au Regroupement québécois des CALACS.

Passionnée par les affaires publiques, Hajar s'engage depuis un jeune âge en défense des droits, en inclusion et en politique. Elle siège sur le conseil de direction de Projet Montréal à titre de représentante des membres et sur la Commission permanente de recrutement et d'investiture du parti. Hajar siège également sur le conseil d'administration de Force Jeunesse. Elle a également siégé sur le conseil d'administration du Forum Jeunesse de l'île de Montréal, été ambassadrice au Groupe des Trente de Concertation Montréal et membre de groupes de recherche et de travail sur les violences faites aux femmes, la gouvernance des organisations et la participation citoyenne.

Gabriel Bouvier, représentant des membres

Gabriel Bouvier est un avocat en droit du travail et relations du travail qui évolue dans le milieu universitaire. Ayant récemment complété un MBA à HEC Montréal, il conseille des gestionnaires dans les dossiers de gestion des ressources humaines et participe notamment à la négociation de conventions collectives. Passionné de politique et d’affaires internationales et urbaines, il suit Projet Montréal depuis son arrivée à Montréal en 2012. Ayant visité plus de 50 pays, il s’intéresse aux particularités locales de chaque région où il voyage. Il a particulièrement à cœur l’aménagement urbain, l’architecture et les transports collectifs et actifs.

François Limoges, représentant du caucus des élu.e.s

Passionné par sa ville, François s’est intéressé très tôt à la politique municipale, notamment en s’impliquant au Rassemblement des citoyens de Montréal (RCM) dans les années 1990 avant de se joindre à Projet Montréal en 2006. Ses préoccupations premières touchent à la participation citoyenne, les transports actifs et collectifs, ainsi qu’aux enjeux de transparence démocratique. Élu depuis 2009 comme conseiller du district Saint-Édouard dans Rosemont-La Petite-Patrie, François Limoges est leader de l'administration au Conseil municipal.

Pascale Monier, représentante des femmes

(À venir)

Amine Boussoffara, représentant de la diversité montréalaise

Fier Montréalais depuis plus de dix ans, Amine est engagé dans son quartier et dans sa ville depuis plusieurs années. Il est membre du CoALA de Rosemont-La Petite-Patrie depuis 2019.

Amine s’intéresse de très près à la vie municipale et à l’impact de cette dernière sur le quotidien des Montréalaises et des Montréalais.
Ainsi, convaincu du rôle primordial que doit jouer chaque citoyen pour contribuer à créer un avenir meilleur pour la communauté, il s’est impliqué, à plusieurs niveaux, dans la vie politique et associative. Ses principales préoccupations touchent la diversité, l’intégration, la mobilité et l’aménagement du territoire.

Titulaire de plusieurs maîtrises en gestion du transport, en aménagement du territoire et développement local et bientôt en urbanisme, Amine travaille actuellement en tant que conseiller en planification à la Ville de Montréal.

Mohammad Mansoor, représentant des jeunes 

Engagé dans son quartier depuis un très jeune âge, Mohammad s’est rejoint à Projet Montréal en 2017 par son désir de visualiser une ville plus inclusive, juste, et l’avant plan des enjeux du notre siècle. Les valeurs de justice, d’équité et sa vision urbaine basée sur le développement durable et verte sont lequel qui l’ont convaincu de rejoindre l’équipe dirigée par Valérie Plante. Depuis 2017, il œuvre dans plusieurs instances de Projet Montréal, dont principalement l’association locale de CDN-NDG. 

Il s’implique au comité des Jeunes dans l’espoir de créer un pont entre la jeunesse montréalaise, le milieu étudiant et Projet Montréal, mais surtout pour porter la voix de cette jeunesse dans toutes les instances du parti. Il se donne comme mandat de faire du comité des Jeunes une aile jeunesse audacieuse et visionnaire, représentative des jeunes Montréalais.e.s et qui participe activement à former la relève qui sera présente pour mener la transformation profonde de la ville.

En dehors de ses implications partisanes, Mohammad est un étudiant au baccalauréat en sciences politiques et développement international à l’Université McGill.

Marie-Andrée Mauger, représentante du caucus des élu.e.s 

Marie-Andrée Mauger est élue conseillère d’arrondissement dans le district Desmarchais-Crawford à Verdun depuis 2013. Réalisatrice documentaire et traductrice de profession, Marie-Andrée affirme souvent que sans Projet Montréal, elle n’aurait jamais pensé faire le saut en politique. C’est la vision de Projet Montréal axée sur le développement durable et la participation citoyenne ainsi que ses valeurs de respect, de compétence et d’intégrité qui l’ont convaincue de se lancer. La mobilité durable, la réduction de notre empreinte écologique, notre résilience face aux changements climatiques et le rêve de voir Montréal devenir une ville nourricière sont au cœur de son engagement politique.

En plus d'être conseillère d'arrondissement, Marie-Andrée est vice-présidente de la Commission sur l'inspecteur général, membre de la Commission sur les finances et l’administration, membre du conseil d'administration de la STM et représentante de la mairesse au Conseil du Système alimentaire montréalais.