Le gouvernement du Canada et la Ville de Montréal investissent dans la réhabilitation des berges des grands parcs de l'île de Montréal

Montréal, le 8 février 2021 - Les berges des grands parcs de l'île de Montréal seront mieux protégées contre l'érosion causée par les conditions météorologiques extrêmes grâce aux investissements que le gouvernement du Canada fait dans les infrastructures publiques pour protéger les collectivités et améliorer leur qualité de vie.

Aujourd'hui, l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la chambre des Communes et lieutenant du Québec, et madame Valérie Plante, mairesse de la ville de Montréal, ont annoncé un important investissement visant la réhabilitation écologique des berges des grands parcs riverains de l'île de Montréal, qui sont menacées par une érosion accélérée.

Le projet vise à réhabiliter et à sécuriser quelque 10 km de berges par des techniques inspirées du génie biologique, comme la plantation de végétaux et d'arbustes, qui permettront de mieux gérer les impacts de l'érosion et de protéger les communautés et les écosystèmes riverains. Les travaux préparatoires, qui devraient débuter dès 2021, visent cinq grands parcs,  notamment les secteurs du Cap-Saint-Jacques et du Bois-de-l'Île-Bizard du Grand parc de l'Ouest; le parc-nature de l'Île-de-la-Visitation; le parc de la Promenade-Bellerive; le parc René-Lévesque; et l'ancien port de plaisance de Lachine.

Le gouvernement du Canada investit plus de 34,3 millions de dollars dans ce projet par le biais du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes (FAAC). Pour sa part, la Ville de Montréal y contribue 51,5 millions de dollars.

Citations

« Les changements climatiques augmentent la fréquence des conditions météorologiques extrêmes face auxquelles il faut aider les collectivités à devenir plus résilientes. Le gouvernement du Canada aide Montréal à mieux gérer les risques d'inondation en protégeant 10 km de rives urbaines au cœur de la ville tout en améliorant l'accès aux espaces verts dont l'importance pour la santé physique et mentale a été mise en relief par la pandémie. Le plan d'infrastructure du Canada permet d'investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives. »

L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

« Les Montréalais ont redécouvert leurs parcs et leurs espaces verts ces derniers temps. On le sait parce qu'on le voit tous les jours. C'est pour ça qu'on trouve que l'annonce d'aujourd'hui est particulièrement importante. En effet, le financement accordé aujourd'hui va servir à protéger les grands parcs sur les rives de l'Île de Montréal contre l'érosion. On va donc pouvoir s'assurer que des générations de Québécois vont pouvoir en profiter pour les années à venir. Et en protégeant les parcs, on protège aussi les communautés qui vivent autour de ces parcs-là contre les risques d'inondation dus aux changements climatiques. C'est donc un projet vert, c'est un projet innovant et c'est un projet important pour les Montréalais. »

L'honorable Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la chambre des Communes et lieutenant du Québec

« Je remercie le gouvernement fédéral de son appui qui confirme le rôle crucial joué par Montréal dans la gestion de première ligne des épisodes climatiques extrêmes. Nos efforts de renaturalisation écologique des berges permettront non seulement d'accroître le verdissement, mais favoriseront également la biodiversité, réduiront les gaz à effet de serre et augmenteront la résilience de notre ville, en plus d'offrir à la population montréalaise un accès sécurisé et de qualité aux berges montréalaises. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Faits en bref

●      Le Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans qui vise à aider les collectivités à se doter des infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux risques naturels tels que les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

●      À ce jour, on a annoncé plus de 1,8 milliard de dollars dans le cadre du FAAC pour 62 projets d'infrastructure de grande envergure qui aideront à protéger les collectivités de tout le pays contre les menaces liées aux changements climatiques.

●      Le FAAC fait partie du plan Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui a pour but d'investir plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques.

Vidéo : Bénéfices de la réhabilitation des berges dans les grands parcs de Montréal

https://youtu.be/uxFbC0y8KWU

Liens connexes

Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes : https://www.infrastructure.gc.ca/dmaf-faac/index-fra.html 

Investir dans le Canada : le plan d'infrastructure à long terme du Canada : https://www.infrastructure.gc.ca/plan/icp-publication-pic-fra.html

Carte des projets du plan Investir dans le Canada :

https://www.infrastructure.gc.ca/gmap-gcarte/index-fra.html

Please check your e-mail for a link to activate your account.